Démarré le 31 décembre 2017 au Togo, le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) a pris fin le 31 décembre 2021. Après quatre (04) années d’activité sur le terrain, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) qui a piloté le projet a, au cours d’un atelier ce vendredi 29 avril 2022 à Lomé, en présence du Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam Dossou D’Almeida, des partenaires et autres, présenté le bilan du projet qui s’est révélé satisfaisant.

Lancé le 12 février 2019 par la Chaîne de l’espoir pour développer les capacités de la communauté  scolaire pour réduire à long terme les facteurs mettant en péril la santé des élèves et leur apprentissage scolaire, le Projet « Mon santé, mon école, un enjeu collectif » (MSME) est arrivé à terme. Ce projet qui couvre 8 établissements scolaires à Lomé, est financé par l’AFD et la Chaîne de l’espoir pour une durée de 3 ans, 2019 à 2021, et mis en œuvre par WV, JAT et Nyagbé. A la 3ème réunion des membres du Comité de coordination national (CCN) le mardi 29 mars 2022 à Lomé, le bilan du projet a été présenté. 

Classées dans la catégorie des Femmes Vulnérables, les femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé, transportant sur leur tête tout au long de la journée des fardeaux lourds et payées à la tâche par des clients réguliers ou occasionnels, nécessitent un accompagnement pour leur inclusion financière et leur participation aux activités économiques. Elles pourront désormais compter sur le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour changer leur vie socio-économique. Pour ce faire, avec l’appui financier et technique de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), le GF2D organise à partir de ce jeudi 10 février 2022, un atelier de formation de deux jours, à Lomé, à l’intention de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé sur le projet « appui à l’autonomisation économique des femmes  et filles portefaix du grand marché de Lomé par la promotion de leurs droits, la formation et le développement des activités génératrices de revenus (AGR) ». L’objectif de cette formation qui prend fin le vendredi 11 février, est de contribuer à la résilience de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé par le renforcement de leur autonomisation juridique et économique.

Lancé en 2017, le projet de salubrité dans les villes du Togo vise à contribuer à la salubrité, promouvoir l’hygiène et développer le vivre ensemble dans les quartiers à travers des sensibilisations, contribuer à l’accroissement de la consommation des populations ciblées. Le samedi 18 décembre 2021, le projet relatif à l’opération de salubrité s’est déroulé dans plusieurs villes sur toute l’étendue du territoire national.

C’est parti pour le Projet de services de santé essentiels de qualité pour la couverture sanitaire universelle (SSEQCU), visant à étendre au plus grand nombre, l'accès aux soins médicaux. En visite officielle au Togo depuis mercredi 27 octobre, Ousmane DIAGANA, le Vice-Président de la Banque mondiale pour la région Afrique de l’ouest et centrale, a assisté le jeudi 28 octobre 2021, à Lomé, au lancement officiel du mécanisme par le Premier Ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE.

Les députés de la 6e législature ont tenu le mardi 10 novembre 2020 à Lomé, leur 10e séance plénière de la 2e session ordinaire de l’année sous la présidence de madame Chantal Yawa Tsegan, la présidente de l’Assemblée nationale. A l’ordre du jour de cette séance plénière, l’examen du projet du budget de l’Assemblée nationale gestion 2021.