Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu le mardi 23 août 2022, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au deuxième jour des travaux de la 72è session du Comité régional de l’OMS Afrique, qui se tient actuellement dans la capitale togolaise, Lomé.

Chers Amis et Partenaires,  je suis Nominé au Togo Digital Awards 2021 (Un prestigieux concours qui récompense les efforts et impacts des acteurs du digital au Togo) avec mon projet Afri-Carrières | Opportunités pour Africains dans deux catégories : Coup de cœur et Blogueur de l'année.

Initié par l'association Initiative Citoyenne pour la Transparence et le Développement Participatif (ICTDP) en collaboration avec Action d'autopromotion de développement durable (2A2D), le projet vise à promouvoir une éducation de qualité chez la jeune fille au Togo.

En effet, il s'agit notamment de promouvoir l'éducation sexuelle à la puberté et à la gestion de l'hygiène menstruelle dans 20 collèges de Lomé, améliorer l'hygiène menstruelle des jeunes filles de 20 collèges et lycées dans le grand Lomé, sensibiliser les collégiens et lycéens sur le cycle menstruel et son importance.

Selon la coordonnatrice du projet , Madame Sabine DOUNWOURGE , les résultats de ce projet sont satisfaisantes et au-dessus des attentes.

Elle a précisé que le projet a accompagné les filles dans la gestion de l'hygiène menstruelle et a permis la formation de 4 jeunes filles couturières , 40 enseignants référents. Aussi souligne t-elle, plus de 500 élèves sont bénéficiaires directs.

" Nous avons sillonné 20 collèges du grand Lomé pour sensibiliser les élèves sur la thématique de l'hygiène menstruelle.Aujourd'hui c'est la journée dédiée à l'hygiène menstruelle donc nous avons saisi l'occasion pour clôturer et aussi sensibiliser la population sur ce sujet longtemps considéré comme tabou. Dans les établissements, nous avons vraiment eu des difficultés à choisir les 25 élèves parce que la thématique est vraiment importante et plusieurs élèves se sont intéressés", a affirmé Madame Sabine DOUNWOURGE.

De leur côté, les bénéficiaires n'ont pas manqué de remercier les initiateurs du projet. "Avant ce projet, je ne savais pas comment calculer mon cycle et apaiser la douleur lors de mes menstruations.Grâce à ce projet, j'ai appris comment calculer mon cycle menstruel, comment m'entretenir lors de mes mensurations , cela me permet d'éviter les grossesses précoces.J'ai également appris comment laver mes serviettes réutilisables. Je dis merci à ICTDP et  à 2A2D", a  indiqué Fridosce BABAKAN , une bénéficiaire.

Notons que le projet" Appui à la gestion de l'hygiène menstruelle en milieu scolaire chez la jeune fille dans le grand Lomé" a  débuté en juin 2021.

Démarré le 31 décembre 2017 au Togo, le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) a pris fin le 31 décembre 2021. Après quatre (04) années d’activité sur le terrain, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) qui a piloté le projet a, au cours d’un atelier ce vendredi 29 avril 2022 à Lomé, en présence du Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam Dossou D’Almeida, des partenaires et autres, présenté le bilan du projet qui s’est révélé satisfaisant.

Lancé le 12 février 2019 par la Chaîne de l’espoir pour développer les capacités de la communauté  scolaire pour réduire à long terme les facteurs mettant en péril la santé des élèves et leur apprentissage scolaire, le Projet « Mon santé, mon école, un enjeu collectif » (MSME) est arrivé à terme. Ce projet qui couvre 8 établissements scolaires à Lomé, est financé par l’AFD et la Chaîne de l’espoir pour une durée de 3 ans, 2019 à 2021, et mis en œuvre par WV, JAT et Nyagbé. A la 3ème réunion des membres du Comité de coordination national (CCN) le mardi 29 mars 2022 à Lomé, le bilan du projet a été présenté. 

Classées dans la catégorie des Femmes Vulnérables, les femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé, transportant sur leur tête tout au long de la journée des fardeaux lourds et payées à la tâche par des clients réguliers ou occasionnels, nécessitent un accompagnement pour leur inclusion financière et leur participation aux activités économiques. Elles pourront désormais compter sur le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour changer leur vie socio-économique. Pour ce faire, avec l’appui financier et technique de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), le GF2D organise à partir de ce jeudi 10 février 2022, un atelier de formation de deux jours, à Lomé, à l’intention de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé sur le projet « appui à l’autonomisation économique des femmes  et filles portefaix du grand marché de Lomé par la promotion de leurs droits, la formation et le développement des activités génératrices de revenus (AGR) ». L’objectif de cette formation qui prend fin le vendredi 11 février, est de contribuer à la résilience de 100 femmes et filles portefaix du grand marché de Lomé par le renforcement de leur autonomisation juridique et économique.

Page 1 sur 4