Le développement durable est désiré par le Togo qui injecte des milliards de francs CFA et beaucoup d’efforts politiques importants dans la lutte pour le bien-être des populations. La santé est un secteur qui est priorisé sur l’étendue du territoire, que ce soit en milieu rural, semi urbain et urbain. Comme d’autres maladies auxquelles le pays ferme hermétiquement la porte, la tuberculose est mal barrée.

Le monde entier célèbre ce 13 octobre, la Journée Mondiale de la Vue, autour du thème : « Love your eyes », pour dire tout simplement en français, « Aimes tes yeux » et prends en soin. En prélude à cette célébration, le PNLC a organisé des activités de sensibilisation et de dépistage d’affection oculaire dans la communauté. A cet effet, du 03 au 07 Octobre 2022, une campagne de dépistage et correction des vices de réfraction en milieu scolaire a eu lieu dans les préfectures de Vo, des Lacs et du Bas-mono.  Elle a permis de sensibiliser les communautés notamment scolaires sur les malvoyances et de les dépister pour une meilleure prise en charge. L’objectif étant de contribuer au bien-être des populations les plus vulnérables.

Les autorités togolaises ne baissent pas les bras face à la propagation de la pandémie du coronavirus au Togo. Il y a de cela quelques semaines, la maladie a atteint la prison civile de Lomé avec dix-neuf (19) cas de contamination confirmés, provoquant ainsi une psychose générale au sein de cette maison d’arrêt. Depuis là, les autorités togolaises en concert avec les responsables de l’administration pénitentiaire réfléchissent à des mesures alternatives pour empêcher la contamination de tous les détenus. Et bien, il sera procédé dans les prochains jours, un dépistage complet de la population carcérale au Togo.