Depuis quelques jours, on note une recrudescence de plusieurs cas de la maladie de méningite dans la région des Savanes, plus précisément dans le district de Oti-sud. Une situation qui préoccupe le Ministère de la santé qui a travers un communiqué rendu public à Lomé le 16 janvier 2023,  a appelé les populations à la vigilance et à prendre des dispositions pour être à l'abri de cette maladie très contagieuse.

Le gouvernement togolais a pris des mesures urgentes, proportionnées et cohérentes pour lutter contre la propagation de la pandémie et protéger la population des risques de contamination. Il s’agit notamment de 11 ordonnances prises par le gouvernement qui sont des outils normatifs opportuns et très pratiques. Réunis à la 7ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’année 2022 le mardi 20 décembre au siège de l’Assemblée nationale à Lomé, les députés ont conféré à ces ordonnances un statut juridique à travers le vote à l’unanimité des députés présents de onze (11) projets de loi de ratification des ordonnances prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Sur les médias et les réseaux au Togo, des individus et sociétés font des publicités sur les prestations sanitaires en faveur de la population sans avis ni autorisation du Ministère en charge de la Santé. C’est le constat fait par Prof. Moustafa Mijiyawa, Ministre en charge de la Santé.

Après une diminution de taux de contamination de Coronavirus, le continent africain observe depuis quelques semaines une récurrence des fièvres virales hémorragiques, notamment celles de Lassa, Ebola et Marburg. Au Ghana voisin, plusieurs cas de la maladie à virus Marburg a été détectés ces derniers temps. Face à la situation, le Ministre en charge de la Santé, Prof. Moustafa Mijiyawa par communiqué en date du mardi 19 juillet 2022, a rappelé certaines dispositions à prendre pour éviter de contracter la maladie. 

Par la loi n° 2011-003 du 18 février 2011, le gouvernement a institué un régime obligatoire d'assurance maladie des agents publics et assimilés. Et depuis mars 2012, les fonctionnaires et agents publics de l’État togolais bénéficient d’une assurance maladie obligatoire. Ce régime couvre les risques liés à la maladie, aux accidents non professionnels et à la maternité. Mais malheureusement, il est rapporté « une augmentation significative des actes frauduleux » depuis quelques temps à l’encontre de ce dispositif d’assurance maladie obligatoire mis en place par le Gouvernement au profit des agents publics et assimilés, selon le Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et l’accès universel aux soins, Prof. Moustafa MIJIYAWA.

Le ministre de la santé et de la protection sociale, le professeur Moustafa MIJIYAWA a procédé, ce mercredi 21 février 2018 à Abuja au Nigeria, au nom du Chef de l'État togolais, SEM Faure Essozimna GNASSINGBÉ, Président en exercice de la CEDEAO et coordonnateur des interventions de lutte contre la Maladie à Virus Ebola dans la sous région ouest-africaine, à l'inauguration du centre régional de contrôle et de gestion des épidémies et urgences de santé publique.