L’ONG Internationale AIMES-Afrique a mené une mission médico-chirurgicale, dans les régions de la Kara et Centrale, du 15 au 28 mars 2021. A la fin de la 2ème étape de la 1ère campagne médico-chirurgicale au Centre Hospitalier Préfectoral (CHP) de Sotouboua le 28 mars 2021, après l’étape de la Kara, l’heure est au bilan.

Le bilan de la mise en œuvre du fonds français Muskoka a été présenté le jeudi 28 janvier 2021, à l’Assemblée nationale. C’était au cours d’une séance de travail à laquelle ont pris part, la Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi TSEGAN, et certains de ses collègues, en présence des émissaires des agences du Système des Nations-Unies et des parlementaires français.

6 500. C’est le nombre d’élèves togolais touchés par les « Vacances utiles et citoyennes » depuis 2010. De par le monde, les apprenants ont droit à des vacances après avoir passés plusieurs mois de cours, de révisions et d’examens, bref d’intenses activités scolaires et académiques. Malheureusement, le constat est fait qu’ils ne mettent pas réellement à profit ces temps de pause. Au Togo, les autorités ont constaté que les élèves désapprennent durant ces périodes pour faute d’absence d’activités mobilisatrices, capables de les former tout en les distrayant. Conscientes de cette triste réalité, les autorités togolaises pour ne plus laisser ces élèves « divaguer inutilement » pendant les vacances, ont eu l’ingénieuse idée de mettre en place le projet les « Vacances utiles et citoyennes » depuis 2010.

L’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques (ANIAC-Togo) a présenté le mercredi 30 décembre à Lomé, le bilan des activités de l’année 2020.

Le projet de Filets sociaux et services de base (FSB), exécuté par l’ANADEB, tout comme dans d’autres régions du Togo, évolue bien dans la région centrale. Pour preuve, en 9 mois d’exécution de travaux, 22 microprojets ont déjà fait objet de réceptions provisoires, dans la région centrale.

Lancé le 26 mai 2020 à Lomé pour une durée de trois (3) mois, le psssrojet de sensibilisation et d’appui à la résilience des communautés à la base face au choc de la pandémie de la COVID-19 vient d’arriver à sa fin. Au terme du projet, toutes les parties prenantes étaient en atelier, ce vendredi 28 Août 2020, au FOPADESC, à Agoè-Nyivé, histoire de faire le bilan, de capitaliser les acquis et de  tirer les leçons de sa mise en œuvre.