Togo : 1,7 million d’enfants vaccinés contre la poliomyélite

mercredi 31 août 2022 164

La santé des enfants, entre autres cibles, tient beaucoup à cœur aux dirigeants togolais qui fédèrent leurs énergies pour contrer les maux physiques. La poliomyélite fait partie des maladies virales très contagieuses combattues au Togo avec des milliards de francs CFA, couplés avec une détermination politique intarissable.

Le poliovirus envahit le système nerveux. Il peut provoquer une paralysie totale en quelques heures. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les premiers symptômes sont la fièvre, la fatigue, des céphalées, des vomissements, une raideur de la nuque et des douleurs musculaires. La poliomyélite touche essentiellement les enfants de moins de 05 ans, bien que toute personne non vaccinée peut contracter la maladie, quel que soit l’âge.

Le Togo vent debout contre la maladie

Le pays sait qu’il n’existe pas de traitement curatif de la poliomyélite. L’unique solution est la prévention, autrement dit la vaccination qui peut protéger un enfant à vie. En mi-août 2022, une énième vaccination de riposte contre la poliomyélite a été organisée sur l’étendue du territoire. Elle a permis de renforcer le système immunitaire des petits.

Cette campagne suit une autre lancée 06 mois plus tôt. 1,7 million d’enfants de 0 à 05 ans étaient ciblés. En réalité, la campagne d’août 2022 est intervenue après qu’il y a eu la confirmation de 02 cas de poliovirus dérivé de souche vaccinale (PVDVc) type 2 en mai, dans les districts de l’Oti et du Golfe. L’opération a été planifiée sur 02 tours, réalisée en harmonie avec les procédures opérationnelles standards établies pour éradiquer la poliomyélite dans le monde.

Une autre campagne pour la prévention du paludisme

Elle a offert l’opportunité à 195 000 enfants dans la région des Savanes de repousser le paludisme. Les campagnes de prévention du paludisme saisonnier sont bien des moyens mis en place au Togo pour lutter contre la maladie et ses conséquences non désirées.

Dénommée la chimio prévention du paludisme saisonnier, la campagne a pour objectif de vacciner les enfants de 03 à 59 mois. Elle a démarré dans les régions des Savanes, Kara et centrale, avec pour cible 195 000 enfants qui devraient être couverts dans la région des Savanes seule.

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314