Togo : le bilan de la santé maternelle et infantile force l’admiration

mardi 30 août 2022 97

L’ambition du pays est de doter chaque région d’un centre de santé mère-enfant dans les prochaines années. Quant aux investissements réalisés jusqu’ici pour préserver la santé maternelle et infantile, ils permettent de réduire progressivement le taux de mortalité.

La revue annuelle des activités sanitaires réalisées par les centres de santé dans les différentes localités du pays montre clairement que les efforts fournis aboutissent à des résultats satisfaisants. C’est à mettre sur le compte de la subvention de la césarienne, la gratuité des soins ou encore du programme de prise en charge de la femme enceinte « Wezou ».

Bienfaits de « Wezou » à Doufelgou

Le programme, même si son arrivée ne date seulement que d’une année, a sauvé des vies que ce soit du côté de la mère ou de l’enfant. Selon les données issues de la revue annuelle, son adoption a valu au district de Doufelgou d’enregistrer zéro décès maternel en 2021. Aussi, la couverture en consultation prénatale a augmenté de 12,4% et le taux d’accouchement assisté par un personnel qualifié se chiffre à 51%, comparé aux 45,6% de 2020. A Soutouboua, alors que la mortalité maternelle était déjà à 0,7 en 2020, elle a été réduite à 0,2 en 2021.

Une prise en charge efficace dans les Savanes

Dans cette région du Togo, le programme a permis de faire grimper de 6% le nombre de femmes enceintes ayant reçu les 03 doses du Traitement préventif intermittent (TPI). Les autres indicateurs améliorés concernent le taux d’accouchements assistés par un personnel qualifié et la proportion de décès maternels.

Dans le Bas-Mono (région maritime), 900 femmes ont profité des bienfaits de « Wezou ». 2 663 femmes ont bénéficié des services de consultation prénatale et 3 368 femmes ont eu droit à un accouchement assisté, soit un taux de 90% contre 64% en 2020. D’une façon générale, Wezou a pris en charge plus de 70 000 accouchements et plus de 660 000 prestations sur le territoire.

Les effets du projet Muskoka

Bien avant « Wezou », le projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile Muskoka faisait des merveilles. Depuis 2010, il œuvre pour la santé et le bien-être des mères et nouveau-nés. Il a amélioré les indicateurs en santé maternelle et infantile ; diminué le taux de mortalité maternelle de 10% entre 2010 et 2017, fait progresser de 11% le taux d’accouchement assisté par un personnel qualifié et réduit de 25% le taux de mortalité des enfants de moins de 05 ans entre 2010 et 2019.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314