Opération « Zéro cataracte » : 10.000 Togolais à opérer et 20. 000 lunettes à offrir gratuitement aux populations

dimanche 1 mai 2022 458

La cataracte est une opacification du cristallin qui altère la vision. Très souvent, ce sont les deux yeux qui sont affectés. On parle de cataracte une fois que le port des lunettes ne suffit plus pour corriger la gêne visuelle. Ce mal provoque une diminution de la qualité de la vie. C’est précisément la raison pour laquelle l’Etat en est farouchement opposé.

Au Togo, une enquête en 2014 sur la santé oculaire chez les personnes âgées de 50 ans et plus, a estimé à 5,6% la prévalence de la cécité dont 64% des causes sont liées à la cataracte.

Il existe plus de 200 000 cas de cataracte au Togo. « Zéro cataracte » est une opération d’envergure destinée à lutter contre cette altération qui entraîne une baisse progressive et irréversible de la vision.

Cible

En mi-avril 2022, des chiffres de l’initiative ont été évoqués en Conseil des ministres. Le projet couvrira l’ensemble du territoire. Il vise à opérer 10 000 personnes souffrant de la cataracte. 20 000 lunettes seront offertes aux populations qui présentent les symptômes.

L’opération est menée par le service de santé des armées et le ministère de la Santé auxquels se joignent les acteurs locaux. Une intervention est déjà faite dans la région des savanes. Elle a permis de faire des consultations à 11 600 patients. Pour ceux-ci, il est prévu 3 000 opérations de cataracte, mieux que les 800 initialement prévues. Ensuite, viendra le tour des autres régions.

« Mana Messè »

C’est un autre programme de traitement gratuit de la cataracte, lancé en novembre 2021. Signifiant « vue retrouvée » en langue kabyè, le programme est en lien avec les objectifs du Plan national quinquennal de lutte contre la cécité. « Mana Messè » met l’accent sur l’amélioration de la couverture, l’accès et la qualité de la chirurgie de la cataracte sur le territoire.

L’ambition nationale est de porter le taux de chirurgie de la cataracte de 530 à 1 500 pour 01 million d’habitants en 2023. Pour la première année, la campagne de « Mana Messè » court jusqu’à juin 2022. Il est attendu que près de 2 000 personnes souffrant de ce mal bénéficient des opérations chirurgicales gratuites afin de recouvrer la vue. Et possiblement, opérer 4 000 cas d’ici 2023, soit une couverture de 30% de la cible nationale.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314