Togo : Le bilan de « MUSKOKA » présenté à l’Assemblée nationale

vendredi 29 janvier 2021 915
Photo de famille des participants à la séance de travail Photo de famille des participants à la séance de travail

Le bilan de la mise en œuvre du fonds français Muskoka a été présenté le jeudi 28 janvier 2021, à l’Assemblée nationale. C’était au cours d’une séance de travail à laquelle ont pris part, la Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi TSEGAN, et certains de ses collègues, en présence des émissaires des agences du Système des Nations-Unies et des parlementaires français.

La Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi  TSEGAN, a échangé le jeudi 28 janvier 2021, au siège du Parlement à Lomé, avec les agences du système des Nations-Unies et des parlementaires français, en présence de l’Ambassadrice de France au Togo, Jocelyne Caballero et du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Togo, Damien MAMA. Des échanges qui ont porté essentiellement sur les progrès réalisés par le Togo dans la santé maternelle, néonatale et infanto-juvénile avec le soutien du « fonds français MUSKOKA ».

La séance de travail présidée par Mme TSEGAN a essentiellement été consacrée à la présentation du bilan de la mise en œuvre du fonds français Muskoka au Togo et l’engagement du pays en faveur de l’amélioration de l’accès des populations aux soins de santé de qualité.

Selon les informations, en 10 ans, le fonds français MUSKOKA a contribué à la « baisse sensible de la mortalité materno-infantile au Togo ». La mise en œuvre de ce fonds catalytique, confirment les sources, a permis au pays d’améliorer fortement « ses indicateurs clés de développement en santé maternelle et infantile ». Le pays a également enregistré des résultats probants en matière de l’amélioration de la santé et le bien être des femmes, des nouveau-nés, des enfants et des adolescentes.

En se référant aux données publiées par l’UNFPA, grâce au FFM, « entre 2010 et 2020, 152000 grossesses non désirées, 54000 avortements provoqués et 400 décès maternels ont pu être évités ».

Par ailleurs, ces résultats encourageants ont été obtenus grâce aux différentes actions menées par les ministères de la santé, de l’action sociale, de l’éducation avec la mobilisation de l’UNICEF, de l’OMS, de l’UNFPA et de l’ONU Femmes.

Au cours de la séance de travail avec leurs homologues togolais, les parlementaires français ont fait un debriefing de leur mission à la Présidente de l’Assemblée nationale. Mission qui leur a permis de parcourir les différentes régions du Togo pour toucher du doigt, les réalités sur le terrain et échanger avec les acteurs impliqués dans les projets et programmes relatifs à un meilleur accès aux soins de santé.

La mission parlementaire française a apprécié le bilan présenté. Pour preuve, Valérie THOMAS, Députée française du Centre de la France, et Cheffe de la mission des parlementaires français, a témoigné qu’ils sont ravis, et qu’ils ont pu mesurer que c’est un programme qu’ils adopteront chaque année avec encore plus d’enthousiasme parce qu’ils ont mesuré sur le terrain, combien il était important. Et puis, a-t-elle précisé, « il nous semble important d’échanger avec nos collègues parlementaires parce que ce travail interparlementaire est à mon sens le plus essentiel pour la collaboration entre les différents pays pour un échange de bonnes pratiques, pour aller vers une société du meilleur tous ensemble ».

De son côté, Yawa Djigbodi TSEGAN a rappelé qu’au Togo, plusieurs programmes sont menés avec succès, entre autres, la mise en place du programme de gratuité de la prise en charge de la femme enceinte et le transfert monétaire aux ménages les plus démunis. « Notre pays renforce ses engagements à réduire considérablement la mortalité maternelle et néonatale à travers l’axe 3 du Plan national de développement (PND) 2018-2022, relatif à la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion », a-t-elle affirmé.

La Présidente de l’Assemblée nationale reste persuadée que la capitalisation des acquis du fonds Muskoka permettra de « prendre durablement en compte d’autres préoccupations des populations en lien avec la couverture sanitaire universelle au Togo ».

Firmine.M


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314