La star togolaise de l’humour et de la comédie, Gogoligo à l’état civil Komi Mawulikplimi N’TSULEY a une fois encore fait parler son cœur dans la préfecture de Kloto. Avec son ONG l’Association de la Jeunesse Consciente pour un Togo Meilleur (AJCTM), il a clôturé une campagne de distribution de kits scolaires et vestimentaires dans la ville de Kpalimé, ceci, à travers une série d’actions en faveur des jeunes et des enfants.

La population de Tsévié, dans la préfecture de Zio, environ 35 km de Lomé, est sous le choc. Un boucher, pour une histoire de nuisance sonore, a éventré le mercredi 1er juin 2022, son frère, à l’abattoir. Conduit au Centre hospitalier régional (CHR) de Tsévié, la victime, après 45 minutes, a succombé à ses blessures, selon les informations.

Lancée en juin 2017 pour rendre saine la gestion des formations sanitaires, garantir des soins de qualité et à coût raisonnable à la population, la contractualisation prouve sa valeur, avec des résultats éclatants : augmentation du taux de fréquentation, de consultation, d’hospitalisation, du nombre d’actes effectués, les recettes. Les populations se sont davantage rapprochées des hôpitaux publics, sans aucun doute.

L’association Astuce de femmes pour le bien-être fidèle à ses habitudes, a mis au propre les locaux et les alentours du CHR de Sokodé et de la Mairie de Togblékopé le samedi 07 décembre 2019. Objectif, se conformer à la tradition de l'opération Togo propre qui a lieu chaque 1er samedi du mois et accompagner le Chef de l’Etat togolais à réaliser le PND dans son axe 3.

Après avoir constaté la réussite de la contractualisation des hôpitaux publics dans sa phase pilote, place à son extension vers d’autres centres hospitaliers de référence au Togo. Le CHR Dapaong vient de faire son entrée dans la liste des hôpitaux bénéficiaires du projet de contractualisation. Le lancement officiel de cette réforme par le ministre de la santé et de la protection sociale a été effectif ce mardi 19 Juin 2018 en présence des autorités politiques, administratives, religieuses, militaires et traditionnelles de la région des savanes. C’est la société OIGH, entendez Organisation Internationale pour la Gestion Hospitalière qui aura la charge d’appuyer l’administration dudit CHR à assoir une gestion saine en vue d’améliorer la prise en charge des populations. Cette extension intervient deux mois seulement après le lancement par le Chef de l’Etat du projet de contractualisation au CHU Sylvanus Olympio.