Repris de justice et cerveau d'un groupe de malfaiteurs qui vole et viole des jeunes filles piégées sur les réseaux sociaux, le nommé D. Germain est arrêté par les agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ).

Membre d’un réseau qui escroque et dépouille complètement et allègrement leurs victimes sur la voie publique, en se faisant passer pour des divins, B. Eric, 29 ans, de nationalité ivoirienne et résidant à Lomé, au quartier Kodjoviakopé, est dans de beaux draps. L’escroc pseudo divin est arrêté par la Police togolaise.

Spécialisé dans divers vols, Isaac Bolakibiyou BADABON, 27 ans, militaire reformé de son état, est un malfaiteur au mode opératoire particulier. Il est depuis le jeudi 26 mai 2022 dans les mailles de la Police nationale. Certains receleurs, tous deux résidant à Lomé, et l’aidant dans l’écoulement des produits de ses vols ont été aussi interpellés à la suite de son interrogatoire.

Agé de 21 ans, Waliou S., de nationalité béninoise, ayant fui son pays pour se réfugier au Togo, après avoir décapité un mineur de 11 ans, dans le village de Tchodohoè, au Bénin,  est arrêté par la Police togolaise. « Dans son interrogatoire, il reconnaît les faits et déclare avoir participé à ce crime odieux pour une somme de 150.000FCFA », peut-on lire dans une note de la Police nationale.

Vivant en Suisse depuis plusieurs années déjà, Jean Paul Edoh Nunyava OUMOLOU, activiste et membre de la Dynamique Monseigneur KPODZRO (DMK) a été arrêté ce jeudi 4 novembre 2021, à Hédzranawoè, un quartier de Lomé, par les éléments du Service central de renseignements et d’investigations criminelles (SCRIC), selon les informations.  

Djimon ORE, l’ancien ministre de la Communication a été arrêté le jeudi 29 avril 2021, à son domicile à Lomé par les forces de l’ordre selon les informations. Aux dernières nouvelles, gardé à vue depuis là au Service central de recherche et d’investigations criminels (SCRIC) à la gendarmerie nationale, l’ancien militant de l’Union des forces de changement (UFC) est accusé d’atteinte à l’honneur, de tentative de troubles aggravés à l’ordre publique et d’outrages envers les représentants de l’autorité publique.

Page 1 sur 2