Le Togo attache du prix à l’accès à l’eau potable dans toutes les habitations. Des réalisations ont réduit le gap en termes de demande et de disponibilité de l’eau dans les régions du pays. D’autres ambitions gouvernementales évoluent progressivement pour devenir des faits. Etat des lieux de l’accès à l’eau potable au Togo.

Le Togo a fait de l’accès à l’eau potable son leitmotiv dans le processus de développement durable en marche. De plus en plus de localités boivent de l’eau saine sur l’étendue du territoire. C’est une retombée positive des efforts gouvernementaux qui pondent des initiatives sociales innovatrices et porteuses de résultats.

Le deuxième Conseil des Ministres de la nouvelle année s’est tenu ce mercredi 18 janvier 2023 à Lomé. Au cours des travaux dirigés par le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, le Conseil a examiné et adopté un projet de décret déclarant d’utilité publique et autorisant les travaux d’équipement et de raccordement du forage de 40m3 par heure sis à Apédokoe au nouveau château d’eau de 1300m3 en construction à Sagbado.

Au Togo, les abonnés pourront désormais  choisir de consommer la quantité d’eau qu’ils désirent avec le compteur intelligent. Pour preuve, le gouvernement togolais s’est engagé à fournir une eau potable et saine à la population à travers la société Togolaise des Eaux (Tde) et la Société de Patrimoine Eau et Assainissement en milieu Urbain et semi urbain (SP-EAU S.A.), cette dernière étant née de la réforme du secteur de l'hydraulique.

Le gouvernement veut voir clair dans la gestion administrative, organisationnelle et financière des services publics de l’Etat, qui seront soumis à un contrôle d'audit dans les jours et mois à venir. Pour ce faire, le Ministère de l’Economie et des Finances, a lancé un avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement des sociétés d’audit.

A partir du vendredi 10 décembre 2021, la Togolaise des Eaux (TDE) lance une campagne de recouvrement de ses créances sur toute l’étendue du territoire national, auprès de ses clients qui ont des facteurs impayées, selon un communiqué rendu public le 7 décembre 2021 par la Direction générale de la Société.

Page 1 sur 2