Partis du constat  que ceux qui reviennent du Sénégal après leurs études rencontrent d’énormes difficultés d’insertion professionnelle, sans compter avec les autres difficultés rencontrées en amont lors de leur formation et qui sont relatives notamment à la vie chère, aux problèmes de stages pour boucler les mémoires et autres difficultés d’adaptation, ceux qu’on appellent communément « Les Anciens de Dakar », ont poussé la réflexion pour aboutir à la formalisation d’un regroupement capable d’apporter des solutions aux problèmes des Etudiants et Stagiaires au Togo et au Sénégal. Pour ce faire, ces derniers, ont lancé officiellement, ce vendredi 13 Avril à Lomé, l’Association des Anciens Etudiants et Stagiaires Togolais du Sénégal (2AESTS), au cours d’une rencontre avec la presse, en présence des membres et sympathisants de l’association, des chefs  traditionnels, des personnes ressources,…