Le Togo a fait de l’accès à l’eau potable son leitmotiv dans le processus de développement durable en marche. De plus en plus de localités boivent de l’eau saine sur l’étendue du territoire. C’est une retombée positive des efforts gouvernementaux qui pondent des initiatives sociales innovatrices et porteuses de résultats.

Le Togo ne veut pas que ses populations manquent d’une eau saine facilement accessible. Plusieurs initiatives sont déroulées pour rendre disponible l’eau potable dans les régions et dans chaque zone du territoire. Ces deux dernières décennies, le taux de desserte en eau potable progresse. Il le sera davantage avec le Plan directeur d’approvisionnement en eau potable du Grand Lomé.

Les commerçantes et commerçants de fruits et légumes installés à proximité du Grand marché d’Adawlato à Lomé, précisément à Abattoir et Atikpodji, sont priés de plier leurs étages et d’aller s’installer à Bè-Klikamé, derrière l’Université de Lomé où un nouveau site a été aménagé pour les accueillir. En prélude à ce déménagement qui sera effectif le 15 octobre 2022, une rencontre d’échanges et d’informations a eu lieu le lundi 19 septembre dernier, entre les responsables de l’Etablissement public autonome pour l’exploitation des marchés (EPAM) et les Présidentes et Leaders des marchés du Grand Lomé, sur le nouveau site.

La Cellule climat des affaires (CCA) de la Présidence de la République a organisé, le 17 juin 2022, un atelier de formation à l’endroit des Maires des communes du Grand Lomé sur la nouvelle version du Système intégré de gestion du permis de construire (SIGPC).

L’environnement est un enjeu crucial à tel point qu’il a retenu l’attention des Nations unies dans l’élaboration des 17 Objectifs de développement durable (ODD). Le sixième point a été consacré à l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement, ainsi qu’à une gestion durable des ressources en eau. Depuis, c’est devenu une priorité pour les autorités togolaises.

Initié par l'association Initiative Citoyenne pour la Transparence et le Développement Participatif (ICTDP) en collaboration avec Action d'autopromotion de développement durable (2A2D), le projet vise à promouvoir une éducation de qualité chez la jeune fille au Togo.

En effet, il s'agit notamment de promouvoir l'éducation sexuelle à la puberté et à la gestion de l'hygiène menstruelle dans 20 collèges de Lomé, améliorer l'hygiène menstruelle des jeunes filles de 20 collèges et lycées dans le grand Lomé, sensibiliser les collégiens et lycéens sur le cycle menstruel et son importance.

Selon la coordonnatrice du projet , Madame Sabine DOUNWOURGE , les résultats de ce projet sont satisfaisantes et au-dessus des attentes.

Elle a précisé que le projet a accompagné les filles dans la gestion de l'hygiène menstruelle et a permis la formation de 4 jeunes filles couturières , 40 enseignants référents. Aussi souligne t-elle, plus de 500 élèves sont bénéficiaires directs.

" Nous avons sillonné 20 collèges du grand Lomé pour sensibiliser les élèves sur la thématique de l'hygiène menstruelle.Aujourd'hui c'est la journée dédiée à l'hygiène menstruelle donc nous avons saisi l'occasion pour clôturer et aussi sensibiliser la population sur ce sujet longtemps considéré comme tabou. Dans les établissements, nous avons vraiment eu des difficultés à choisir les 25 élèves parce que la thématique est vraiment importante et plusieurs élèves se sont intéressés", a affirmé Madame Sabine DOUNWOURGE.

De leur côté, les bénéficiaires n'ont pas manqué de remercier les initiateurs du projet. "Avant ce projet, je ne savais pas comment calculer mon cycle et apaiser la douleur lors de mes menstruations.Grâce à ce projet, j'ai appris comment calculer mon cycle menstruel, comment m'entretenir lors de mes mensurations , cela me permet d'éviter les grossesses précoces.J'ai également appris comment laver mes serviettes réutilisables. Je dis merci à ICTDP et  à 2A2D", a  indiqué Fridosce BABAKAN , une bénéficiaire.

Notons que le projet" Appui à la gestion de l'hygiène menstruelle en milieu scolaire chez la jeune fille dans le grand Lomé" a  débuté en juin 2021.

Page 1 sur 3