La région des Savanes au Nord-Togo a été la cible des attaques terroristes au cours de cette année 2022. Ces attaques ont fait des victimes, notamment des morts, des blessés et des déplacées. Tout en renforçant le dispositif sécuritaire dans la zone, le gouvernement est préoccupé par le sort des victimes. En témoigne l’assistance apportée aux victimes de ces attaques terroristes dans la région  des Savanes. Le sujet a fait l’objet d’une communication présentée au Conseil des Ministres le jeudi 27 octobre 2022 par le Ministre de la Sécurité et de la protection civile, le Général de Brigade Damehame YARK. Selon le communiqué sanctionnant le Conseil des Ministres, au total, 789 ménages représentant 4175 personnes déplacées ont été recensés par les services compétents. « Des appuis en vivre et en non vivre ont été apportés à 682 ménages, les 107 ménages restants ayant quitté les sites de regroupement au moment de l’opération », a-t-il précisé. En intégralité, le communiqué sanctionnant le Conseil des ministres du jeudi 27 octobre 2022,…

On en sait un peu plus sur le bilan du braquage d’un véhicule de transport de fonds qui a eu lieu ce lundi 24 octobre 2022, à Amoutivé, dans la commune Golfe 4, à Lomé. Selon les informations données par le Ministre de la Sécurité et de la protection civile, le Général de Brigade Damehame YARK, le braquage a fait deux morts, un convoyeur (escorte du véhicule : ndlr) et un enfant de 4 ans, et 12 blessés par balles.

Les habitants d’Amoutivé et les usagers de l’Avenue Maman N’Danida ont vécu une situation terrifiante ce lundi 24 octobre 2022. Comme dans un film hollywoodien, ils ont assisté impuissants à un braquage aux environs de 12h. Un braquage soldé par la mort d’un enfant tué par balles devant le marché d’Amoutivé et des blessés dont des cas graves. Pour l’heure, difficile d’affirmer ou d’infirmer si l’argent a été emporté.

La ville de Lomé et plus particulièrement le quartier administratif connaitra une ambiance particulière dans la matinée du jeudi 20 octobre 2022 avec des coups de feu à balle blanche qui seront tirés. C’est une information qui émane du Ministre de la Sécurité et de la protection civile, le Général Damehame YARK qui a appelé les usagers du quartier administratif à la prudence.

Réunis à Kara, à plus de 400 Km de Lomé, la capitale togolaise, pour l’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’année 2022, les députés ont adopté le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sécuritaire. C’est à l’issue de la première séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2022 tenue au palais des congrès de Kara en présence du Général de brigade Damehame Yark, Ministre de la sécurité et de la protection civile, Kodjo Sévon-Tépé Adédze, ministre du commerce, de l'industrie et de la consommation locale et de Christian Trimua, ministre des droits de l'homme, de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République, Porte-parole du Gouvernement. Cette session dite session budgétaire, délocalisée à Kara, a été présidée par Madame Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale.

La situation sécuritaire au cours des six premiers mois de l'année 2022 a été présentée le vendredi 02 septembre par le Ministère de la sécurité et de la protection civile.

Page 1 sur 5