Kara : Le GSA participe au Forum National sur le Dialogue Social au Togo Featured

vendredi 11 novembre 2022 159

Le Palais des Congrès de Kara, au Nord du pays, abrite du jeudi 10 au vendredi 11 novembre 2022, les travaux du Forum National sur le Dialogue Social au Togo. Organisé par le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social en collaboration avec le Bureau International du Travail et le Programme des Nations Unies pour Développement (PNUD), ce Forum a été officiellement ouvert le jeudi 10 novembre 2022 par le Ministre Gilbert Bawara. Le Groupe des Syndicats Autonomes (GSA), représenté par son Secrétaire Général, Yati Awoula BABA participe aux travaux de cette assise qui va décider du lendemain du secteur du travail.

Après avoir participé à l’atelier de validation nationale de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées le 13 octobre dernier à Lomé, le Groupe des syndicats autonomes (GSA) prend part activement depuis le jeudi 10 novembre 2022, aux travaux du Forum national sur le dialogue social au Togo à Kara. C’est le SG Yati Awoula BABA qui représente le GSA à cette rencontre  placée sous le thème « Construire et consolider une culture du dialogue social » qui rassemble, le gouvernement et les acteurs sociaux de même que les partenaires.

Ce Forum qui se tient à Kara vise à créer les conditions d’une paix sociale durable pour soutenir la productivité des entreprises et des administrations publiques et aussi pour consolider les progrès sociaux. Il a aussi pour objectif de rendre le dialogue social plus dynamique et plus productif avec une participation plus engageante des partenaires sociaux.

Ainsi, durant les deux (02) jours que vont durer les travaux de cette assise, les participants vont échanger sur d’importantes thématiques telles que: « Concepts fondamentaux et conditions essentielles de réussite du dialogue social »; « Dialogue social au Togo de 2006 à 2022: état des lieux, bilan et perspectives »; « Liberté syndicale et droit de grève: définitions, cadre juridique, fondements et principes de base de la liberté syndicale et du droit de grève »; « Partage d’expériences et de bonnes pratiques en matière d’animation du dialogue social, de liberté syndicale et d’exercice du droit de grève »; « Conclusions et recommandations, adoption et signature de la feuille de route pour la refondation du dialogue social au Togo ».

Présent au Forum et en se référant aux thématiques inscrites au menu de la rencontre,  Tamégnon Coami, président du Conseil National du Patronat du Togo reste optimiste qu’avec l’appui des experts et des partenaires engagés, ce Forum national accouchera d’une stratégie nouvelle en vue de la refondation du dialogue sociale au Togo. Porte-parole des Centrales Syndicales, Kpodjesso Komi, a fait comprendre qu’à leur niveau, ils accordent une grande importance à ses assises de Kara, car leur grande attente de ses travaux reste et demeure la restauration de la confiance entre eux les acteurs de ce dialogue social.

A en croire Gilbert Bawara, Ministre de la Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social, ce forum est une opportunité pour jeter un regard sur ce que sait que les Conventions internationales et leurs places par rapport à la législation nationale. Pour lui, il permettra une fois encore de prendre davantage conscience et de s’approprier des règles du jeu qui tournent autour d’un intérêt général pour le bien des populations togolaises.

« Si, en tant que togolais et togolaises nous estimons que le niveau de développement de notre pays n’est pas encore suffisant. Si nous estimons que la prospérité n’est pas encore suffisante, et que les conditions de vie et de travail des togolais et togolaises méritent d’être améliorer considérablement, alors nous allons nous poser la question de savoir qu’elle doit être notre comportement et agissement des uns et des autres, afin que nous soyons en mesure de maintenir et de renforcer la trajectoire des investissements, de protéger l’outil productif, de promouvoir et de maintenir sur les lieux du travail et milieux professionnels, un climat de sérénité et de compréhension mutuelle pour mieux favoriser la productivité des entreprises, de créer davantage d’emplois et d’améliorer les salaires. Aucune action dans la vie individuellement et collectivement ne doit être prise comme étant une finalité en elle-même », a fait savoir le Ministre.

« Lorsque nous nous posons des actes, lorsque nous agissons, nous devons nous poser la question de la finalité : Où allons-nous, A quel objectif sur un temps ? Et si nous avons des réponses mitigées, ou voire même négatives, nous pouvons nous abstenir pour chercher de meilleures façons d’agir », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Gilbert Bawara reste confiant qu’à travers ce forum, les échanges leurs apporteront un certain nombre de repères pour les années à venir.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314
Last modified on vendredi, 11 novembre 2022 16:01