Togo : Le Paeij-SP, véritable pourvoyeur d’emplois pour les jeunes

lundi 30 mai 2022 4977

Le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (Paeij-SP) a été lancé en 2016 au Togo pour s’occuper de l’emploi des jeunes à travers la promotion de l’entrepreneuriat dans les secteurs porteurs. Au vu des résultats enregistrés, les pouvoirs publics ne se sont pas trompés.

Grâce au Paeij-SP, 18 milliards de francs CFA de crédits ont été octroyés aux jeunes entrepreneurs. Cette somme a généré 61 milliards de francs CFA au cours des 03 dernières années d’activités. Par-dessus tout, elle a permis de créer plus de 750 000 emplois temporaires et 55 000 emplois permanents dont environ 30% pour les femmes.

Volets d’accompagnement

Le Paeij-SP assure l’appui financier, logistique et technique... En matière de soutien financier, de 2016 à 2021, près de 700 jeunes ont reçu de l’argent, tout comme plus 1 450 sociétés coopératives (contre 1 000 prévues) et 23 PME/PMI (contre 12 envisagées au départ).

Sur le plan technique, 31 Petites et moyennes entreprises (contre 12 prévues) ont été appuyées ; 1 420 jeunes sont formés sur l’élaboration des plans d’affaires et la création d’entreprise sans oublier l’appui offert à plus de 3 000 groupements agricoles, contre une prévision de 1 000.

Filières ciblées

Le Paeij-SP prend en compte les filières cibles comme le soja, le maïs, le manioc, les volailles, les petits ruminants et ensuite les groupes cibles composés de producteurs et éleveurs dont 40% de femmes. L’initiative touche les jeunes et femmes de 18 à 45 ans porteurs d’initiatives entrepreneuriales individuelles ; des femmes issues des villages enclavés et vulnérables, des Petites et moyennes entreprises (PME) structurantes établies.

Une agriculture choyée

Elle représente 40% du PIB et fournit 20% des recettes d’importation. Pour la campagne agricole 2022-2023, 76 000 tonnes d’engrais ont été mobilisées et sont en cours de déploiement sur le territoire. De nouvelles Zones d’aménagement agricoles planifiées (Zaap) ont été créées dans les 05 régions, plus les 38 déjà existantes. Un plan de développement agricole impressionnant, englobant les filières maïs, riz, tomate et volailles, a été validé pour mobiliser un financement de 1 800 milliards de francs CFA d’ici à 2030.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314