Togo : Les bienfaits du PEAT pour les populations Featured

mardi 24 mai 2022 651

Faire couler l’eau potable à flots, rien n’écarte le Togo de cet objectif de développement durable. Le taux d’accès à l’eau en milieu rural est passé de 21 à 69% de 2015 à 2019. En zone semi-urbaine, les projets d’eau ont monté le taux d’accès à 49% en 2019, contre 23% en 2015.

Sur tout le territoire, le taux de desserte d’eau est passé de 25% en 2005 à plus de 70% en 2019. Mais encore, le pays a un plan 2020-2025 prêt à rendre plus disponible cette ressource vitale.

De l’eau potable dans la capitale

Dans la capitale, l’Etat a offert des branchements promotionnels à des coûts réduits, étendu le réseau de distribution, construit des infrastructures d’eau potable. Pour exemple, le nouveau plan directeur d’approvisionnement en eau potable. Il couvrira la demande en eau potable de la population du Grand Lomé pour les 30 prochaines années.

L’impact du PEAT

La première phase du Projet eau et assainissement au Togo (PEAT) a renforcé les capacités de fourniture d’eau du barrage Dalwak (10 millions de mètres cube par an). 106 branchements privés ont été réalisés avec une extension de 7,5 km de réseau de distribution d’eau potable.

A Atakpamé, le projet a permis d’effectuer 1 474 branchements privés pour 14 000 habitants. Dans les deux villes, il a atteint 2 574 branchements pour 20 000 habitants. Le PEAT 2 lui, fera construire et réhabiliter des châteaux et stations d’eau à Tsévié, Sokodé et Kara.

Le Passco, phase 2

C’est un Projet d'amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural des régions de la Kara et des Savanes. Financés à 6,5 milliards de francs CFA, les travaux portent sur la réalisation de 200 nouveaux forages dans chacune des 02 régions, la réhabilitation de 200 anciens forages (100 par région), la construction de 200 latrines modernes (100 par région) dans les écoles et localités rurales. Près de 300 000 personnes profiteront des ouvrages.

A côté de cela, le Projet BID Uemoa d’hydraulique et d’assainissement aide plus de 250 000 personnes en milieu rural et plus de 30 000 habitants en milieu semi-urbain. Ces 15 dernières années, le Togo a construit plus de 5 000 nouveaux forages équipés de pompes à motricité humaine et réhabilité 3 200 forages en milieu rural. Atteindre 85% de desserte national à l’horizon 2025, tel est le grand objectif.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314
Last modified on mardi, 24 mai 2022 22:17