Séries de braquages à Lomé : Trois malfrats interpellés par la Police togolaise

vendredi 25 mars 2022 1221

Ces derniers mois, Lomé, la capitale togolaise a connu une succession de braquage de clients de banques à l’issue desquels les malfrats ont réussi à emporter d’importantes sommes d’argents. Une situation qui n’a pas laissé les autorités sécuritaires indifférentes. Selon les informations, une enquête ouverte en ce sens par la Direction Centrale de la Police Judiciaire a permis d’identifier un groupe d’individus, tous de nationalité nigériane, « auteurs de ces faits ».

Selon les informations données par la Police nationale à travers une note en date du 24 mars 2022 dont copie est parvenue à notre rédaction, le mercredi 16 mars 2022, alors que ce réseau avait encore « planifié un vol à main armée, l’un d’entre eux présent au sein d’une banque de la place, a été identifié par notre équipe de surveillance et interpellé sur les lieux ». Alertés, les autres à moto « ont réussi à prendre la fuite ».

Illico, la Police a ouvert des investigations qui ont permis d’identifier le malfrat répondant au nom de ONYEKACHI CAJETAN Abbas, se disant revendeur au Nigéria.

Dans la foulée de l’enquête, a précisé la note, deux (02) autres membres du réseau ont été interpellés le même jour à Lomé. Il s’agit notamment de CHIBUO Victor Chinedu, 39 ans, se disant revendeur d’habit à Lomé ; et OKAFOR Chukwudozie alias « the best », gérant d’une boutique à Déckon.

Mode opératoire des braqueurs

Membres d’un vaste réseau transfrontalier, ces individus agissent toujours en « binômes armés à bord de motos de marque Royal et Sanya 125 sans immatriculation ».

Les différents braquages faits à Lomé. Leur mode opératoire consiste d’abord à cibler leurs victimes à la banque, à les prendre en filature à leur sortie, puis à leur arracher sous la menace de leur arme, le sac contenant l’argent à l’arrêt au feu rouge, en cours de trajet ou à destination de la victime.

Des faits reconnus

Interpellés, ils ont reconnu leur participation à plusieurs vols à main armée commis dans la ville de Lomé, notamment celui du 30 septembre 2021, à hauteur de la caisse de sécurité sociale, un binôme à moto a intercepté un employé de société, et l’a blessé mortellement par balle avant de lui retirer son sac contenant une somme de quinze millions (15.000.000) Fcfa ; celui du 17 décembre 2021, non loin de l’agence SATGURU, les malfrats ont brisé la vitre arrière d’un véhicule et se sont emparé du sac renfermant une somme de cinquante millions (50.000.000) FCFA ; celui du 18 janvier 2022, non loin de la direction de la CEB sis à Nyékonakpoè, deux (02) binômes à dos de motos sans immatriculation et armée d’un PA, ont immobilisé un jeune homme à moto, avant d’emporter son sac contenant la somme de cinquante million (50.000.000) FCFA. Ils ont également reconnu leur participation à ceux du 09 février 2022 au quartier Bè, face à Ola et Labora, quatre (04) malfrats à motos ont menacé deux (02) agents de société à l’aide de leur arme et leur ont arraché une somme de douze millions trois cent soixante-cinq mille (12.365.000) Fcfa ; des 03 et 09 mars 2022, respectivement aux feux tricolores des Sapeurs-pompiers à Nyékonakpoè et à Agbadahonou, les mêmes malfrats ont réussi à arracher aux victimes une somme totale de quinze millions (15.000.000) FCFA.

Par ailleurs, la police Nationale a réitéré sa disponibilité à accompagner tout citoyen ou opérateur économique qui en fera la demande, lors de transactions nécessitant le transport d’importantes sommes d’argent.  


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314