Togo : Retour sur l’identité complète des treize (13) « Gaymen » extradés du Togo vers le Bénin Featured

jeudi 12 avril 2018 3527
En photo, une partie des "Gaymen", le jeudi 05 Avril 2018, dans les locaux de la Sûreté nationale à Lomé En photo, une partie des "Gaymen", le jeudi 05 Avril 2018, dans les locaux de la Sûreté nationale à Lomé

Le jeudi 05 Avril dernier, treize (13) « Gaymen » dont trois (3) filles ont été extradés du Togo vers le Bénin.  Ceux que les autorités qualifient « de délinquants, des cybercriminels » communément appelés « Gayman » ont été remis par les autorités sécuritaires du Togo à leurs homologues du Bénin, en présence du Directeur National de la Police Togolaise, le Commissaire Mawuli Têko Koudouovoh et le Directeur de la Police républicaine du Bénin, Magloire Hounnonkpe. Nous revenons dans cet article sur l’identité complète de ces treize (13) « Gaymen » extradés du Togo vers le Bénin la semaine dernière, dont l’âge est compris entre 19 et 29 ans et qui résident tous à Cotonou, la capitale béninoise.

Ayant fui le Bénin pour trouver refuge au Togo, les « Gaymen » sont tombés dans les filets de la Police togolaise.

En effet, après les investigations menées par les agents de la Direction centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) avec l’appui des autres services d’investigations policières, deux (2) groupes de ces délinquants et cybercriminels au nombre de treize (13) personnes, ont été interpellés.

Le premier groupe composé de quatre (4) personnes, a été interpellé à Lomé, au quartier Bè Kpéhénou, le 28 mars 2018, alors que le second groupe, composé de neuf (9) personnes, quant à lui, a été interpellé le 30 mars 2018, toujours à Lomé, au quartier Adidogomé-Wognomé.

Le plus jeune du groupe, Pascal Sounton, 19 ans, est élève à Cotonou, tandis que l’aîné du groupe, Jonas Gbeyigbena Lay, 29 ans, lui autre, est commerçant à Cotonou.

Pêle-mêle, on peut voir Nassirou Garba, âgé de 23 ans et revendeur demeurant à Cotonou. Ange Gnaguenou, âgé de 22 ans, revendeur de son état, à Cotonou. Jean Gnaguenon, 26 ans, est agent d’entretien demeurant à Cotonou. Sébastien Alowassodé, 25 ans, est mécanicien demeurant à Cotonou.

Gildas Enock Johnson, 28 ans, est commerçant à Cotonou. Son compagnon de misère, Mechak, âgé de 22 ans, est étudiant à Cotonou. Barom Roméo Alex Brun, âgé de 24 ans, est également étudiant à Cotonou. Informaticien demeurant à Cotonou, Ezechiel Metonde Hermann Klako, âgé de 25 ans, est membre du groupe extradé.

Les trois (3) filles du groupe, ont pour nom, Cathé Traoré, âgée de 21 ans, est vendeuse à Cotonou, Claire Marie Traoré, âgée de 20 ans, est vendeuse à Cotonou tout comme sa sœur. La troisième fille, Yasmine Ahouandjinou, âgée de 22 ans, est esthéticienne à Cotonou.

En outre, la perquisition menée par la Police togolaise a permis de saisir certains objets. Il s’agit de huit (08) ordinateurs, d’une (01) tablette, de vingt (20) téléphones portables, de quatre (04) clés USB, de deux (02) wifi de poche 4 GO, de quatre (04)statuettes couchées sur un linceul blanc, de deux (02) joints de cannabis et de deux (02) véhicules de marque Honda.

« Les enquêtes ont permis d’établir des liens entre ces jeunes et des faits de cyber-escroquerie qui ont été commis sur le sol béninois. Mais il est à noter que rien ne nous permet de dire à ce niveau d’investigation qu’ils sont liés à des crimes de sang comme certaines images le laissent croire sur les réseaux sociaux », avait déclaré Mawuli Têko Koudouovoh.

Eurêka Lumen


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314
Last modified on lundi, 16 avril 2018 19:42