Conformément à la loi portant code du travail au Togo et à la convention N°87-98 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), ratifiées par le Togo, les Importateurs de véhicules d’occasions du Togo, partageant la même vision avons décidé de créer une organisation syndicale. Il s’agit du Syndicat des importateurs de véhicules d’occasions du Togo (SIVOT) porté sur les fonts baptismaux en 2021, au cours d’une Assemblée générale à Lomé. Le jeune syndicat a pour objectif entre autres de promouvoir les droits et devoirs de ses membres, défendre les intérêts moraux individuels, collectifs et professionnels des membres, œuvrer au développement de la conscience professionnelle et à l’amélioration de leurs conditions de travail. Malgré des multiples efforts fournis quotidiennement par les responsables du SIVOT pour développer entre ses membres les liens d’entraide et de solidarité agissante pour une cohésion syndicale et contribuer à la croissance des activités économiques au Togo en général et au Port autonome de Lomé en particulier, force est de constater que des « brebis galeuses » au sein des importateurs de véhicules d’occasions du Togo posent des actes pour ternir l’image de leur secteur d’activité.

En séjour au Gabon pour une visite de travail et d’amitié de 48heures, le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé s’est rendu à la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, à son arrivée le lundi 30 janvier 2023.

La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) a un nouveau président.  Il s’agit du juge Aba Kimelabalo, ancien juge à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples et ancien Directeur général du GIABA. Le Magistrat remplace ainsi son collègue Essohana Wiyao.

L’Assemblée nationale togolaise et le parti présentiel l’Union pour la république (UNIR) frappés par un deuil. Selon les informations, l’Honorable Atsoupi ADJE du mouvement Alolledou-Vo à la Représentation nationale est décédée le dimanche 29 janvier 2023, des suites d’une maladie. Au même moment, on apprend le décès d’une militante du parti UNIR. Il s’agit de « Madame Hikane, militante dans le canton de Hahotoé ».

Deux mois après la visite officielle du Président gabonais Ali Bongo Ondimba à Lomé, au Togo, Faure Essozimna Gnassingbé à son tour retourne chez son homologue ce lundi 30 janvier 2023, pour une visite de travail et d’amitié.

Durant le séjour du président gabonais au Togo, les deux dirigeants avaient eu des « échanges fructueux sur plusieurs question d’intérêt commun et domaines de coopération ».

Selon un communiqué de la Présidence de la République togolaise, à cette occasion, Faure Essozimna Gnassingbé et Ali Bongo Ondimba avaient convenu de « poursuivre les partages d’expériences ».

Au Gabon, « Le Président de la République et sa délégation visiteront notamment la zone d’investissement spéciale de Nkok et le Port minéralier d’Owendo », renseigne le communiqué.

Un atelier de lancement de l'opérationnalisation du projet relatif à la professionnalisation du football togolais a été ouvert le vendredi 27 Janvier 2023 à Lomé. C'est le Ministre des Sports et des loisirs, Dr Lidi Bessi Kama qui a donné le ton à travers un discours de circonstance  plein d'émotions, un discours d'union et de perspective.

Cet atelier qui vise à rendre opérationnel le projet relatif à la création des ligues professionnelles du foot a été marqué par la présence des acteurs sportifs, le représentant du ministère de l'administration territoriale et du développement des territoires, un représentant de la faîtière des communes du Togo et aussi le président de la Fédération togolaise du football, Colonel Guy Akpovy, la représentante du président du comité national olympique, les présidents des clubs togolais, les responsables des associations des Journalistes sportifs sans oublier les personnes ressources du football togolais, vise à rendre plus viable les championnats togolais tout en créant les ligues professionnelles de la D1 et D2. Ce projet vise également à amener les clubs de football togolais  à être autonomes financièrement.  

Selon ce projet qui est en phase d'opérationnalisation, chaque préfecture aura désormais un seul club à l'instar de PSG et Marseille France, Grand Lomé (Préfectures du Golfe et Agoè- Nyivé) aura quatre clubs. La phase de transition va durer trois ans et des moyens financiers seront mis à la disposition de ces clubs pour faire face à cette nouvelle réforme.

L'idée aussi est de mobiliser les populations autour de ces clubs dans un esprit de vivre ensemble et de la cohésion sociale. La professionnalisation du football togolais regorge également plusieurs avantages tels que la sécurité sociale des joueurs, l'amélioration des conditions de vie et travail des salariés des sociétés sportives. Ce projet permettra aussi de rendre le football togolais attractif, compétitif et profitable aux joueurs et investisseurs actuels.

Le Ministre des sports et des loisirs n'a pas manqué de rendre un vibrant hommage au Chef de l'État Faure Gnassingbé, qui a su donner une place de choix dans la nouvelle feuille de route gouvernementale au sport qui est aujourd'hui un facteur d'union et de paix. A sa nomination la cheffe du  Gouvernement Victoire Tomégah-Dogbé avait lancé aux Togolais de gouverner autrement. Ce nouveau concept porte déjà ses fruits dont la nouvelle dynamique insufflée dans la gestion du sport en général et surtout le football en particulier. La ministre des sports n’a pas manqué de féliciter sa Patronne, la première ministre qui veille aux grains quant à l'application des reformes engagées ce vendredi et qui viennent donner un cachet nouveau pour la professionnalisation réelle du football. Il revient aujourd'hui à tous les acteurs de s'investir entièrement en vue de la réussite totale de cette belle initiative du gouvernement qui dans les mois, années à venir va propulser positivement le sport Togolais dans son ensemble.

Page 1 sur 415