Dans un communiqué de presse rendu public le vendredi 17 mars 2023, Amnesty International a demandé aux autorités togolaises, d’annuler les condamnations contre les journalistes Ferdinand Ayité et Isidore Kouwonou, respectivement  Directeur de publication et Rédacteur en chef du bihebdomadaire « L’ALTERNATIVE ». Les deux journalistes ont été condamnés le mercredi 15 mars 2023, par la Justice togolaise à trois (03) ans de prison ferme avec une amende de trois millions de FCFA (3.000.000 FCFA). Dans la décision, les magistrats ont également décerné mandat d’arrêt contre eux, pour outrages envers des représentants de l’autorité publique et diffusion de fausses informations. En intégralité, le communiqué de presse de l’Amnesty international,…

Les journalistes Ferdinand AYITE et Isidore KOUWONOU, respectivement Directeur de publication et Rédacteur en chef du bihebdomadaire « L’ALTERNATIVE » ont été condamnés le mercredi 15 mars 2023, par la Justice togolaise à trois (03) ans de prison ferme avec une amende de trois millions de FCFA (3.000.000 FCFA). Les magistrats ont décerné un mandat d’arrêt contre eux, pour outrages envers des représentants de l’autorité publique et diffusion de fausses informations. Une décision de la justice condamnée par le parti politique les Forces démocratiques pour la république (FDR) de Me Paul Dodji APEVON. Dans un communiqué en date du 17 mars 2023, l’avocat a convié les magistrats à cesser d’être « des artisans impénitents de l’arbitraire et du mal et à avoir constamment à l’esprit cette citation de l’homme d’Etat béninois Hubert MAGA »,…Lire le communiqué,..:

Le Tribunal de première instance de Lomé a  condamné mercredi 15 mars 2023,  à 36 mois de prison par contumace  les journalistes Ferdinand Ayité, Directeur de publication du bihebdomadaire l'Alternative et son Rédacteur en chef Isidore Kouwonou.

Le Parti des peuples africains de côte d'ivoire (Ppa- ci) a soufflé sa toute première bougie hier lundi 17 octobre 2022, occasion pour son président national Laurent Gbagbo d'annoncer sa candidature pour l'élection présidentielle de 2025 dans son pays. Suite à cette annonce devant un parterre de militants et sympathisants, beaucoup d'interrogations planent sur les réelles intentions de l'ex détenu de la Cour pénale internationale, étant donné que le septuagénaire Laurent Gbagbo est sous le coup d'une condamnation par la justice de son pays.

Par les arrêtés N°129 et 130, en date du 09 aout 2022,  le Ministre de la Justice et de la législation, Kokouvi Agbétomey a ouvert deux concours. Il s’agit du concours externe et interne d'entrée au Centre de formation des professions de justice, département des Greffiers et Secrétaires de Parquet, et celui des Magistrats, au titre des années académiques 2022-2023 ; 2023-2024.

Dans le cadre de la modernisation de sa justice, le Togo veut disposer d’un nouveau code de procédure pénale. Un avant-projet de loi portant nouveau code de procédure pénale a été examiné et adopté en Conseil des Ministres le lundi 30 mai 2022 à Lomé.

Page 1 sur 3