En matière de la promotion et de la protection des droits de l’homme, le Togo ne lésine pas sur les moyens. Malgré les moyens limités, le gouvernement renforce également l’arsenal juridique pour la lutte contre la torture.