Suspendues depuis le 13 avril 2020, dans le cadre des mesures préventives prises contre la pandémie à coronavirus, les visites aux détenus vont reprendre à partir du 22 avril 2022 mais avec des conditions. Le ministre en charge de la justice, Puis Kokouvi Agbétomey vient de prendre une décision de levée progressive de cette suspension.

Marabout et tradipraticien de son état, Moustafa, 57 ans, de nationalité béninoise, et son client, Ablam, sont déférés à la prison, pour une affaire de 10.000.000 FCFA.

L’ancien Ministre de la Communication et actuel Président du parti politique le Front des patriotes pour la démocratie Djimon ORE, déposé à la prise civile de Lomé le 14 mai 2021, a été condamné le mardi 18 mai à 24 mois de prison ferme.

Début février 2020, une histoire à dormir debout a été montée par un collège de pseudos « hommes de Dieu » dirigé par l’Evangéliste Kossi AFOLABI dont l’objectif est de nuire à un des leurs. Il s’agit de ce qu’il convient d’appeler « Affaire Apôtre DOUFLE ». Devant la presse le 03 Février,  l’Evangéliste AFOLABI et sa suite, ont présenté leur collègue comme  un « gourou » qui a pris « en otages ses fidèles » dans des « camps de concentrations » à Lomé et à Assrama (Notsè dans la préfecture de Haho ». Dans la foulée, des plaintes ont été déposées contre le prétendu « gourou », qui malheureusement, croupit à la prison civile de Lomé depuis environ trois (03) mois déjà. Contre toute attente, les investigations menées depuis lors à ce jour, démontrent que l’affaire Douflé est montée de toute pièce par l’Evangéliste AFOLABI et deux autres pseudos hommes de Dieu, un Ivoirien et un Béninois, tous deux, anciens collaborateurs de DOUFLE pour nuire à ce dernier pour des raisons d’intérêts inavoués.

Dimanche cauchemardesque pour les agents pénitentiaires de la prison civile de Vogan. Des prisonniers, dans leur tentative d’évasion, ont blessé gravement le geôlier.

Arrêté hier mercredi par la gendarmerie au siège de l’ONG Novation Internationale où il devrait tenir une conférence de presse, le Premier Porte-parole du Mouvement « En aucun cas », Foly Satchivi, selon les informations, vient d’être déposé à la prison civile de Lomé, après avoir passé la nuit d’hier à la DCPJ.

Page 1 sur 2