Le développement économique et social des zones rurales est l’une des priorités de l’Etat. Et le désenclavement des localités est un facteur essentiel dans ce processus. C’est ce qui a incité le gouvernement à lancer une politique de désenclavement il y a quelques années. La préfecture de Vo vient de rentrer dans la danse.

De jour en jour, la population nationale croît et les problèmes de logement deviennent de plus en plus récurrents. Il est donc indispensable de mettre à la disposition des populations des habitats sociaux sûrs et à des coûts abordables. Ce qui est devenu un vrai défi pour les pouvoirs publics togolais depuis quelques années.

Par l’arrêt N° ECW/CCJ/JUD/11/22 du 24 mars 2022 de la Cour de justice de la Communauté de la CEDEAO, a condamné l’Etat togolais selon les responsables de la DMK, dans l’affaire qui l’oppose à Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, relative à l’élection présidentielle du 22 février 2020. Une affaire liée à la revendication « de la victoire du peuple togolais » en faveur du candidat de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), M. Kodjo. Face à la presse le mercredi 06 avril 2022 à Lomé, les responsables de ce regroupement des partis politiques ont expliqué les raisons et les conséquences qui doivent découler de cette décision de la Cour de justice de la CEDEAO en faveur de leur candidat.

Recrutement et amélioration du traitement des enseignants, gratuité des frais de scolarité au préscolaire et au primaire, suppression des frais d’inscription aux examens nationaux (CEPD, BEPC, Bac I et II, BTS…), promotion de la scolarisation des enfants et de la jeune fille surtout, amélioration de l’accès des apprenants aux repas scolaires à travers les cantines scolaires et aux soins de santé grâce à School Assur sont des initiatives concrètes du gouvernement qui renforcent le système éducatif et contribuent à une éducation de qualité au Togo.

Réuni en Conseil des Ministres le mercredi 6 janvier 2021, sous la présidence du Chef de l’Etat Faure GNASSINGBE, le gouvernement a examiné un (01) avant-projet de loi, trois (03) projets de décrets et écouté quatre (04) communications. En première lecture, le Conseil a examiné un projet de décret portant approbation de la politique sur les enseignants qui est annoncé lors du précédent Conseil.

Le gouvernement accorde une place de choix aux entrepreneurs nationaux. Pour preuve, des réformes ont été engagées et se poursuivent pour assouplir l’environnement des affaires et promouvoir l’entrepreneuriat, unique moyen sûr d’autonomiser les populations. Et les résultats de ces efforts sont nettement perceptibles avec des retombées positives dans la vie des citoyens.

Page 1 sur 3