En Suisse où il vit depuis un temps, le binationaux togolo-Suisse, Anasthase LOKONON est marié à une Suisse avec qui il a eu deux enfants. Le togolais, répondant au nom de Ansthase Lokonon victime d'un piratage informatique de la part de SALT MOBILE SA, a intenté un procès contre la société de téléphonie mobile. Mais contre toute attente, la juge Chapuis Pascale, de la justice de paix de L’ouest Lausannois a tordu le coup au procès. Elle va alors prononcée contre le binationaux Lokonon, étudiant à l’Université de Sorbonne Paris1, en faculté de droit et étudiant en technologie de l’information (option: électronique et communications) à l’établissement public du ministère de l’éducation national et de la jeunesse et du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation en France, une mesure de curatelle. Son médecin, Dr Vogel est catégoriquement contre la mesure prise par la justice de paix. Lecture!