Le Togo préoccupé par les questions des droits de l’homme

lundi 9 janvier 2023 88

Les droits de l'homme ou droits humains ou encore droits de la personne sont des droits que tout être humain possède et qui sont inaliénables. Ils sont opposables en toutes circonstances à la société et au pouvoir. Ces prérogatives dont sont titulaires les individus sont reconnues et promues au Togo par la loi, les mesures sociales de protection, les normes de valeur constitutionnelle et les conventions internationales.

Un nombre incalculable de mécanismes utiles est en place dans le pays. Ensemble, ils luttent contre l’exclusion sociale, l’injustice et le bafouement des droits.

Une salle de veille informationnelle

C’est l’une des initiatives protectrices des droits de l’homme au Togo. Dans la première moitié du mois de décembre 2022, le Togo s’est doté d’une salle de veille informationnelle et d’une nouvelle bibliothèque des droits de l’homme.

Les infrastructures sont destinées à un meilleur renforcement des droits de l’homme. En réalité, le dispositif de veille stratégique facilitera une meilleure maîtrise de la situation des droits de l’homme, une bonne collaboration avec les institutions concernées, suffisante pour trouver des solutions adaptées aux différentes difficultés rencontrées.    

Les enfants ont droit à une protection

Ils sont une couche de la population vulnérable jusqu’à un moment donné de leur vie. Par conséquent, ils doivent être protégés pour s’épanouir. Au rang des actions engagées par le pays en la matière, il y a la ratification de la Convention internationale de protection de l’enfant, l’adoption de la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant.

En 2017, le Togo a adopté le Code de l’enfant qui est ensuite entré en vigueur afin de mieux orienter la politique nationale de protection de l’enfant sur l’étendue du territoire. L’outil est très regardant sur les valeurs inviolables comme le droit à la vie, la non-discrimination, le principe de l’intérêt supérieur de l’enfant…

Un pays sensible aux besoins des enfants

Le chef de l’Etat n’est pas prêt à les abandonner. D’une année à une autre, des décisions sont prises pour leur permettre de grandir dans un environnement sûr.

L’école préscolaire et primaire est gratuite pour eux depuis 2008, pareil aux collèges et lycées depuis quelques années maintenant. Les écoliers mangent à leur faim grâce aux cantines scolaires ; la délivrance de l’acte de naissance est gratuite ; les violences faites aux enfants sont sévèrement punies par la loi ; la servitude domestique est interdite, etc.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314