EPU : Les efforts du Togo en matière des Droits de l’Homme salués à Genève

lundi 24 janvier 2022 288
Faure Essozimna Gnassingbé (photo), le Chef de l'Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé (photo), le Chef de l'Etat togolais

Le Togo a présenté ce lundi 24 janvier 2022, à Genève, en Suisse, la situation des Droits de l’homme dans le cadre de la 40ème session de l’Examen périodique universel (EPU), après le passage en 2011 et 2016. Les Etats présents à cette présentation, ont salué les efforts du Togo dans plusieurs domaines.

Christian Trimua, ministre en charge des Droits de l’homme, a présenté l’état des droits de l’homme au Togo. La délégation togolaise a intervenu sur des thématiques transversales. Ces thématiques sont relatives notamment aux conditions de détention et à la torture dans les lieux de détention, aux droits des détenus, au droit de la femme et à celui de l’enfant, à l’apatridie et au droit à la nationalité, à la protection des défenseurs des droits de l’homme, à la liberté d’association et de réunion, à la liberté d’expression et d’opinion. Ou encore à la ratification du statut de Rome, à l’orientation sexuelle, à l’indépendance du mécanisme national de prévention contre la torture, à la Commission nationale des droits de l’Homme( CNDH) , au droit à la santé, au droit à l’éducation ainsi qu’à la lutte contre la pauvreté etc.

A Genève, les Etats ont salué la ratification par le Togo, de la Convention internationale sur la protection des droits des travailleurs migrants et des membres de leur famille ; la Convention relative au statut des apatrides de 1954.

Ils ont aussi salué le pays pour ses efforts menés en faveur des droits des femmes, notamment en matière d’autonomisation ; de participation à la vie politique, notamment aux élections.

A Genève, les Etats en outre, ils ont salué les efforts du pays en matière de l’amélioration d’accès à l’éducation ; la lutte contre la traite des enfants.

Le pays de Faure Essozimna Faure a été salué pour ses efforts en matière de décentralisation et d’harmonisation des lois ; de protection sociale et santé ; de lutte contre la prorogation de la COVID-19 via des mesures de dépistage et de vaccination.

Les efforts engagés par le Togo pour la réduction la pauvreté et de l’impact la COVID-19, notamment grâce à son plan national de développement sanitaire ; nouer un dialogue avec les acteurs politiques de l’opposition ; réformer le code électoral.

En rappel, l’Examen Périodique Universel (EPU) est un mécanisme unique du Conseil des droits de l’homme ayant pour but d’améliorer la situation des droits de l’homme dans chacun des 193 États membres des Nations Unies.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314