Droit et justice juvénile: UCJG/YMCA-Togo a initiée une journee de reflxion sur les conditions de vie des jeunes à risque et en conflit avec la loi

dimanche 21 mars 2021 568

Le Togo a-t-il la possibilité de prévenir la délinquance juvénile entrainant l'entrée des jeunes en conflit avec la loi? L’État a-t-il des raisons pour ne pas s’occuper convenablement des détenus? L’État a-t-il la possibilité d'améliorer les conditions de vie des détenus? Ou encore que faudrait-il faire pour améliorer les chances de réinsertion des détenus togolais? Autant de questions qui ont amené l'UCJG/YMCA-TOGO, dans le cadre de son travail en milieu carcéral au Togo, a réalisé un film documentaire sur la situation des jeunes en conflits avec la loi, à risque ou en situation de rue. Le film a fait objet de discussion le vendredi 19 Mars 2021 à Lomé entre les acteurs de la société civile et les acteurs étatiques.

Pour faire la lumière sur ses activités dans le domaine et plaider auprès des autorités competentes du pays, de la sous-region ouest africaine et auprès des partenaires pour une amelioration de la sitiation, le YMCA-Togo a réalisé un film documentaire sur la situation des jeunes en conflits avec la loi, à risque ou en situation de rue au Togo.

Un film qui a pour objectif de contribuer à la mise à disposition des autorités publiques, des informations pour la prise de decisions éclairées en faveur des jeunes en conflit avec la loi et ceux à risque.

Ce film permet de faire un gros plan sur la situation que vivent les détenus aujourd’hui et nous permet de faire un plaidoyer pour l’amelioration de leur conditions de detention mais de voir comment amener l’autorité publique à renforcer les efforts pour que ceux qui sont dans nos communautés et sont à risques puissent avoir tout ce qu'il faut comme capacité pour éviter de tomber dans la délinquance” a déclaré le Secrétaire général de UCJG/YMCA-Togo, Gerard Kokou ATOHOUN.

Pour ce faire, les premiers responsables de l’UCJG-Togo se sont entourés d’autres acteurs de la sociétés civile et des organisations soeurs évoluant dans le même domaine notamment les institutions de defense des droits de l’homme la CNDH, l'ONG Maraim etc, pour mener ensemble les réflexions pouvant amener les autorités du pays à prendre conscience que le droit et la dignité humaine, qui devraient être reconnus aux détenus sont toujours bafoués dans les prisons du Togo et les exhorter à redoubler d’efforts afin de ne laisser personne de côté dans l'effort de reconstruction.

A en croire les OSC, les maux dont souffrent les détenus dans les prisons du Togo sont les problemes de surpopulation carcérale, d’accès rapide à la justice, problème de santé, problème d'alimentation et de logis descents.

Le film documentaire réalisé avec l'appui financier de YMCA de SuSuede, est axé sur aspects fondamentaux notamment  : la prevention de la délinquance juvénile (accompagnement psycho-social des jeunes, former les jeunes, les aider à apprendre un metier pour eviter de tomber dans la délinquance) ; amener ceux qui sont déjà en détention à avoir de bonnes conditions de détention et un acces rapide à la justice ; accompagner ceux qui sont sortis de prison pour une bonne reinsertion sociale”, a expliqué M. ATOHOUN

Il faut dire que les échanges ont été fructueux et ont accouché des propositions et recommandations pertinentes qui seront transmises aux autorités compétentes pour leur mise en oeuvre dans la mesure du possible.

Mathurin AZIAKPOR


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314