Le peuple Ewé de la préfecture de Zio a célébré le samedi 13 août 2022 à Tsévié, le Jubilé d’or de leur fête traditionnelle Ayiza. Le Premier Ministre Victoire Tomégah-Dogbé a donné un éclat à l'apothéose de cet évènement en honorant de sa présence aux festivités, sur le terrain Dr KAOLO.

Les prix des produits pétroliers à la pompe ont connu de nouveau un réajustement au Togo, à partir de ce mardi 19 juillet 2022. Selon le ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale qui a fait cette annonce le lundi soir, l’augmentation des prix du carburant dans le pays s’explique par la « hausse du prix du baril sur le marché international », et la nécessité pour le gouvernement « d’assurer la continuité de l’approvisionnement du pays ». 

Par communiqué en date du 30 juin 2022, le gouvernement à travers le ministère du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, a plafonné le prix du litre du litre d’huile végétale aux consommateurs qui est fixé à 1 170 FCFA TTC au Togo.

Devenue une habitude, la vente du carburant ou des produits pétroliers (super-plomb et gasoil notamment) en bidon et autres récipients auprès des stations-services n’est plus tolérée. Par communiqué en date du 28 juin 2022, le gouvernement a interdit cette pratique qui met en danger la sécurité des populations et des biens.

Le marché de Hanoukopé, dans la commune Golfe4, à Lomé, a été frappé par un incendie, dans la nuit du dimanche 10 avril 2022. Suite à cet incendie, une délégation ministérielle s’est rendue sur les lieux le mardi 12 avril, pour constater les dégâts et apporter le soutien du gouvernement aux revendeuses ayant perdu leurs marchandises dans le feu.

A partir de ce vendredi 11 juin 2021, au Togo, les prix des produits pétroliers à la pompe ont connu une hausse. Face à la presse ce vendredi 11 juin, le ministre du Commerce, de l’industrie et de la promotion locale, Kodjo ADEDZE, et ses collègues de la Communication et des médias, Porte-Parole du gouvernement, Prof. Akodah AYEWOUADAN et celui des Transports Routiers, Aériens et Ferroviaires, Affoh ATCHA-DEDJI, au nom du gouvernement, ont expliqué les raisons pour lesquelles les prix du carburant ont connu une hausse. Toutefois, ils ont rassuré que « les prix du baril de pétrole continueront à être surveillés afin d’anticiper au maximum sur les mesures techniques d’ajustement ».

Page 1 sur 2