Les prix du gaz butane ont connu une hausse depuis quelques jours, au Togo. Ces prix actuels sur le marché national proviennent des structures de prix des distributeurs que sont Total Energies, ZENER S.A. et SANOL S.A. Une situation qui ne laisse pas indifférent le gouvernement qui a toujours accordé des subventions sur le gaz butane. Pour ce faire, afin d’éviter l’exagération des marges et la spéculation des prix des différents acteurs, selon les informations, le gouvernement fera un suivi régulier des prix de ce gaz sur le marché.

Pour l’une des rares fois, le gouvernement et les acteurs politiques, mouvance présidentielle et opposition ont accordé leur violon sur un sujet d’intérêt général. Un appel à la patrie. Il s’agit de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Le Togo étant déjà victime des attaques terroristes ayant fait des morts et des blessés tant du côté des Forces de défense et de sécurité que du côté de civils dans la région des Savanes, à l’Extrême Nord du pays. Sur le sujet, le Premier Ministre Victoire Tomégah-Dogbé a rassemblé le jeudi 04 août 2022, à la Primature à Lomé, des membres du Gouvernement, des acteurs politiques de la mouvance présidentielle et de l’opposition pour en débattre afin que chacun puisse apporter sa contribution pour lutter efficacement contre les terroristes.

Les prix des produits pétroliers à la pompe ont connu de nouveau un réajustement au Togo, à partir de ce mardi 19 juillet 2022. Selon le ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale qui a fait cette annonce le lundi soir, l’augmentation des prix du carburant dans le pays s’explique par la « hausse du prix du baril sur le marché international », et la nécessité pour le gouvernement « d’assurer la continuité de l’approvisionnement du pays ». 

Les préfectures de Kpendjal et Kpendjal-Ouest dans la région des Savanes ont connu des attaques terroristes meurtrières dans la nuit de jeudi 14 au vendredi 15 juillet 2022 qui ont fait une vingtaine de morts et plusieurs blessés. Dans un communiqué rendu public ce samedi 16 juillet, le gouvernement a condamné avec « la dernière rigueur ces actes lâches, odieux et criminels ».

Devenue une habitude, la vente du carburant ou des produits pétroliers (super-plomb et gasoil notamment) en bidon et autres récipients auprès des stations-services n’est plus tolérée. Par communiqué en date du 28 juin 2022, le gouvernement a interdit cette pratique qui met en danger la sécurité des populations et des biens.

Le bien-être des Togolais est primordial pour les gouvernants. Les personnes du troisième âge, compte tenu de leur sagesse, leur pouvoir de transmission des connaissances, us et coutumes, sont indispensables pour le développement. C’est sans doute la raison pour laquelle une place idéale leur est accordée dans le processus d’inclusion sociale.

Page 1 sur 21