Comme à l’accoutumée, le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a présidé ce mercredi 31 août 2022, à Lomé, le Conseil des Ministres qui a été suivi d’un séminaire gouvernemental sir la stratégie d’assainissement et de supervision du secteur de la microfinance au Togo. A ce jour, le Conseil, au cours des travaux, le Conseil a examiné un (01) avant-projet de loi, un (01) projet de décret, et écouté une (01) communication. En intégralité, le communiqué ayant sanctionné le Conseil des ministres de ce mercredi 31 août 2022,…

L’ambition du pays est de doter chaque région d’un centre de santé mère-enfant dans les prochaines années. Quant aux investissements réalisés jusqu’ici pour préserver la santé maternelle et infantile, ils permettent de réduire progressivement le taux de mortalité.

Le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé a présidé le jeudi 25 août 2022, le Conseil des Ministres au Palais de la Présidence à Lomé. Au cours des travaux, le Conseil a examiné quatre (04) projets de décret et écouté quatre (04) communications. En intégralité, le communiqué ayant sanctionné le Conseil des Ministres de ce jeudi 25 août 2022,…

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu le mardi 23 août 2022, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au deuxième jour des travaux de la 72è session du Comité régional de l’OMS Afrique, qui se tient actuellement dans la capitale togolaise, Lomé.

La 72ème Session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique se tient à Lomé du 22 au 26 août 2022. Président la cérémonie d’ouverture des travaux de cette rencontre de haut niveau le lundi 22 août, le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a reçu le même jour, des mains du Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, une distinction qui est une marque de reconnaissance de son institution pour tous les efforts accomplis par le gouvernement togolais, dans l’élimination de quatre maladies tropicales négligées. Il s’agit notamment du ver de guinée, de la filariose lymphatique, la maladie du sommeil et du trachome.

Si l’entrepreneuriat sourit aujourd’hui aux jeunes togolais, c’est parce que les dirigeants leur sourient aussi avec des mesures socioéconomiques laissées sur leur chemin. Un nombre incalculable de mécanismes ont été mis en place, chacun avec sa particularité et le corps de métier concerné. Ensemble, ils renforcent les capacités d’une jeunesse talentueuse prête à saisir les opportunités qui sont offertes.