Le Togo connaîtra deux élections au cours de l’année 2023. Il s’agit des élections législatives et régionales. Des préparatifs vont bon train. En témoigne la création des Commission électorales locales indépendantes créées depuis quelques jours déjà.

Plusieurs Togolais ont accompli leur droit et devoir civiques ce jeudi 20 décembre 2018 pour renouveler le mandat de l’actuelle Assemblée nationale. Si dans plusieurs centres de vote, les matériels ont été réceptionnés pour permettre le bon déroulement de l’opération, dans d’autres, à l’instar de l’Ecole Primaire Catholique d’Amoutivé à Lomé, où selon les informations, le Maître de céans, le RP Pierre Koffi NOAGBODJI  de l’Eglise catholique  Saint Augustin d’Amoutivé a refusé qu’on dépose les matériels de vote refusant ainsi indirectement qu’on vote à l’EPC d’Amoutive, sise dans l’enceinte de cette paroisse. Heureusement, la CENI ayant prévu un plan B, le centre de vote d’Amoutivé a été transféré à l’Ecole Primaire Publique N’Diaye Boubacar où les électeurs ont accompli leur devoir civique.