Le Togo connaîtra deux élections au cours de l’année 2023. Il s’agit des élections législatives et régionales. Des préparatifs vont bon train. En témoigne la création des Commission électorales locales indépendantes créées depuis quelques jours déjà.

Convaincues que l’éducation est le chemin le plus sûr qui mène au développement socioéconomique d'une nation, les autorités togolaises travaillent intensément pour accroître l’ingéniosité de la jeunesse togolaise afin de faire éclore une génération d’intellectuels. Pour ce faire, elles usent de tous les moyens pour offrir une éducation de qualité, fiable, moins coûteuse et compatible aux besoins du marché de l’emploi. Mais la mise en œuvre de ses ambitions ne peut être effective qu’avec des ressources humaines de qualité, des infrastructures suffisantes et appropriées, une meilleure adéquation entre le système scolaire, les besoins de l’économie et le marché du travail.

Un an après l’effectivité de la décentralisation au Togo avec la mise en place de 117 Communes, le gouvernement ambitionne la création de 117 écoles entrepreneuriales dans ces différentes communes.

Le gouvernement s’est engagé à améliorer progressivement les conditions de vie des populations surtout celles des milieux ruraux. Cet engagement s’est traduit par la mise en œuvre de plusieurs projets et programmes socioéconomiques dans le seul but de contribuer à une réduction significative de la pauvreté dans le pays.

Le Togo va installer l’agropole pilote dans la région de la Kara. Dans cette perspective, le pays va créer et lancer une pépinière d’entreprises dans la zone du projet, selon le confrère togofirst.

Message du Directeur général Professeur Stanley Okolo