Tribune/Charles Adjanla : Oui aux nouveaux itinéraires du Gouvernement ! Non à la violence !

mercredi 25 avril 2018 1593
Charles Adjanla, Porte-Parole des "Sentinelles du Peuple" Charles Adjanla, Porte-Parole des "Sentinelles du Peuple"

Des milliers de Togolais s’interrogent encore sur comment seront les 25, 26 et 28 Avril prochain. Ils sont très inquiets. Ils ne veulent plus de manifestations dans les rues du pays. Les dernières manifestations ont porté un coup dur à leurs affaires, à leur quotidien. La décision du Ministre de l’Administration territoriale confirmant  le 23 avril 2018, l’obligation faite à la Coalition des 14 d’utiliser les nouveaux itinéraires lors des futures manifestations dans les rues du pays est applaudie : « à la décision conformément  aux articles 12, 13 et 14 de la loi n°2011-010 du 16 mai 2011, définissant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestations pacifiques publiques, que seuls, les  nouveaux itinéraires contenus dans ma lettre ci-dessus citée doivent être utilisés pour les marches  pour les marches des 25, 26 et 28 avril 2018». Le Gouvernement Togolais  a écouté les cris de cœur des populations togolaises. La lettre de confirmation du Ministre de tutelle l’exprime d’ailleurs très clairement : « …donner suite aux plaintes des riverains des voies empruntées, et d’éviter ainsi les troubles graves à l’ordre public, lors des prochains passages des convois de vos manifestants».

Les Togolais veulent vaquer librement à leurs occupations ces jours-ci. 

Ils sont fatigués de ces manifestations de rue qui bloquent le pays. Que ce soit les opérateurs économiques, les investisseurs qui s’apprêtent à investir dans le pays, eux tous sont très remontés contre ces Responsables de la Coalition qui cherchent volontairement à faire reculer le pays.  Mais tout cela ne dit rien aux leaders de la C14. Si Atakpama du Parti des Togolais s’est réjoui entre temps de la baisse des recettes fiscales de 40% depuis le début de cette crise, Brigitte Adjamagbo, Coordinatrice de la C14  a fait pire. Elle vient de dire sur une radio de la place : « A quoi serviraient des manifestations si elles ne gênent pas un tant soit peu le déroulement normal de la vie économique et sociale ». Une déclaration criminelle de la part de la Secrétaire Générale de la CDPA. Comment une responsable politique peut-elle tenir de tels propos ? Une Responsable qui affiche toute sa volonté de faire reculer son pays. Où est donc le patriotisme ? De l’irresponsabilité politique. Des gens qui veulent diriger le pays de demain montrent toute  leur volonté de détruire le pays. Il y a de raisons suffisantes que les Chefs d’Etat de la CEDEAO ne les soutiennent dans leurs démarches. Et la CEDEAO est très stricte dans son communiqué ayant sanctionné son Sommet extraordinaire de Lomé. « Elle invite instamment tous les partis politiques et la société civile togolaise à s’abstenir de tout acte de violence et de tout agissement susceptible de constituer une menace à la paix et la stabilité du Togo et de la région », lit-on dans le communiqué de la CEDEAO au point 20.

Mais les appels de la C14 et ses militants sur les médias et les réseaux sociaux, à défier l’Autorité de l’Etat annoncent un bras de fer violent aux conséquences graves pour les paisibles populations togolaises. Ce que le Gouvernement tente d’éviter.

La C14 fatigue. La Coalition n’a rien à donner aux Togolais. Les Togolais se rendent compte que leurs manifestations ne donneront rien et ne feront que causer du tort au pays. Eux qui tiennent au respect de la loi ne font qu’aller à l’encontre des décisions de l’Etat. Ils ont défié l’Autorité de l’Etat les 11, 12 et 14 Avril dernier. Et ils s’apprêtent encore à violer une décision publique. Ce qu’ils oublient est que l’Etat existe et qu’il a la force légale. L’Etat aura à user de tous ses moyens légaux pour faire respecter sa décision.

Le Ministre de la Sécurité et toutes les Autorités sécuritaires du pays sont appelés à assumer davantage leurs responsabilités comme ils ont toujours su bien le faire. Le calme doit régner dans ce pays. Et les affaires doivent prospérer. Que l’Etat assure la sécurité de tous les Togolais et surtout de ceux qui choisissent ne pas marcher.

Que les jeunes de tous les  quartiers se mobilisent et s’organisent davantage avec les autorités locales pour dire non à la violence et aux actes de vandalisme qui souvent, sont orchestrés derrière ces marches de la C14. Et que tout le monde vaque librement à ses occupations.

A quelques heures de la célébration des 58 ans de l’indépendance du Togo, tous les fils et filles de ce pays ont juste à se donner à la prière,  au recueillement et à la fête. La violence est à éviter !

Oui au respect des nouveaux itinéraires tracés par le Gouvernement. !

Non à la défiance de l’Autorité de l’Etat!

Non à la Violence !

Paix au Togo !


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314