Présidentielle : Dans Vo3, « j’ai retrouvé mon énergie et ma forme », Faure GNASSINGBE

samedi 15 février 2020 869
Faure Gnassingbé (debout), candidat UNIR pour la présidentielle de 2020, s'adressant aux populations de la commune Vo3, le vendredi 14 février 2020 Faure Gnassingbé (debout), candidat UNIR pour la présidentielle de 2020, s'adressant aux populations de la commune Vo3, le vendredi 14 février 2020

Le Chef de l’Etat Faure GNASSINGBE, candidat de l’Union pour la république (UNIR) en lice pour la présidentielle du 22 février prochain, poursuit sa campagne. En meeting ce vendredi 14 février 2020, à Dzrékpo-Centre dans la commune Vo3, Faure GNASSINGBE, ému par l’accueil à lui réservé par la population de Vo3, a déclaré avoir retrouvé son « énergie » et sa « forme » après sa fatigue du voyage effectué sur Sokodé le jeudi 13 février.

« Je suis arrivé de Sokodé hier fatigué, mais grâce à votre accueil, j’ai retrouvé mon énergie et ma forme », a exprimé Faure GNASSINGBE à l’endroit des populations venues des cantons de Dzrékpo, de Momé et de Dagbati pour assister au meeting de son parti l’Union pour la république (UNIR).

Le Candidat a au cours de son meeting, abordé deux sujets. En premier lieu, il a évoqué le sujet de la sécurité « que nous avons la chance de vivre » dans notre pays. « La sécurité qui est menacée dans les pays limitrophes », a-t-il souligné. Donc il a exhorté toute la population, surtout les chefs traditionnels, les leaders religieux et les présidentes des associations, a contribué à la préservation de la paix au Togo.

En second lieu, il évoqué le sujet relatif aux femmes et aux jeunes filles. Pour lui, certes, les femmes sont plus nombreuses que les hommes, mais elles sont n’occupent pas le même poste et le nombre de poste de responsabilités que les hommes. Même si au début des études elles sont plus nombreuses que les garçons, durant le cursus scolaire, le nombre des filles diminue. Face à cette situation, Faure GNASSINGBE veut rendre justice à la gente féminine. « Je sais que la scolarisation de la jeune fille dans cette préfecture est un sujet de préoccupation. Mon objectif, mon ambition, c’est de faire en sorte que nous puissions maintenir les jeunes filles dans les établissements scolaires aussi bien que les garçons au moins jusqu’à la classe de 3ème. Nous devons prendre des mesures », a-t-il promis.

Tout comme dans d’autres localités où il a battu campagne, le candidat a proposé que dans chaque lycée, il faut qu’il ait une classe, sinon deux ou trois, réservée à l’enseignement technique pour que les besoins de tous, les besoins locaux « que vous-mêmes vous connaissez, que nous-mêmes nous connaissons », soient pris en compte pour permettre à ceux qui n’ont pas pu évaluer dans leurs études de suivre une formation technique ou une formation en entreprenariat.

S’agissant du secteur agricole, M. GNASSINGBE veut soulager la tâche des agriculteurs et des agricultrices avec la mécanisation et la modernisation de l’agriculture.

Il a rappelé aux uns et aux autres que c’est important que « nous puissions aller voter » mais ils doivent continuer à battre campagne chaque jour  comme « aujourd’hui le 14 ». « La fin de la campagne c’est le 20 février. L’élection, c’est le 22. Voilà les principales dates que nous devons retenir. Battons campagne et allons voter pour que le 22, nous attendons calmement et faisons confiance à Dieu. Dieu qui n’a jamais abandonné le peuple togolais, et qui une fois encore, sera nous inspirer collectivement et que l’un d’entres nous (les candidats : ndlr) qui mérite la confiance du peuple, puisse l’avoir », a-t-il laissé entendre.

Les populations de la Commune Vo3 ont promis à Faure GNASSINGBE, la victoire à « un coup K.O » au soir du 22 février prochain.

Après le meeting de Dzrékpo-Centre, le candidat s’est rendu à Akoumapé pour inaugurer le Centre Médico-social (CMS) de la localité.

Ayi.A


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314