Au mois d’avril de cette année, sont apparus des articles sur une affaire suspicieuse liée avec une certaine agence nommée « L’agence de smm et de développement en Afrique ». Selon les médias, cette agence embauchait des africains pour faire de la propagande d’Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux, à savoir Facebook, Instagram et Twitter. Les premières offres d’emploi sont apparues au mois de décembre 2021, 6 mois avant les élections présidentielles qui se sont déroulées en avril 2022.

Les enjeux liés à l’autonomisation économiques des femmes et les violences basées sur le Genre (VBG) étaient au centre d’une rencontre, tenue le 17 décembre 2021 à Paris en France.  Plusieurs pays africains, dont le Togo, ont pris part à cette rencontre, initiée par le ministère chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances de la République française. Le Togo a été représenté à ce rendez-vous par la ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation Mme Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma. Les participants ont réaffirmé leur engagement en faveur de la promotion et du renforcement de l’égalité entre les femmes et les hommes, comme annoncé lors du forum Génération Egalité au mois de juin dernier.

Présente dans la capitale française dans le cadre du Forum Afrique 2021 du CIAN, le Conseil français des investisseurs en Afrique, tenu le 1er juillet,  le Premier ministre du Togo, Victoire TOMEGAH-DOGBE a pris part le mercredi 30 juin 2021, au Forum génération égalité des Nations-Unies. Organisé par ONU Femmes et des jeunes et la société civile, les travaux de ce Forum ont été présidés par le Président français Emmanuel MACRON en présence des Chefs d’Etat et de gouvernement de même que le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres et de plusieurs femmes leaders influentes du monde.

La capitale française (Paris) accueille depuis le jeudi 01 juillet 2021, l’édition 2021 du Forum Afrique, une initiative du Conseil français des investisseurs en Afrique (CIAN). La rencontre rassemble les personnalités politiques, les experts du monde des finances et des investisseurs autour du thème : « Entreprises en Afrique : un nouveau pacte pour la relance ». Le Togo prend une part belle à cette rencontre.

A la grande surprise de tout le monde, l’Afrique a su déjouer toutes les « prévisions apocalyptiques » faites à son sujet au début de la crise sanitaire au Coronavirus (COVID-19) en évitant l’hécatombe en terme de vies humaines contrairement aux autres continents. Mais contrairement aux autres continents, elle a payé un lourd tribut face aux conséquences catastrophiques de la pandémie qui ont plongé le continent dans « une récession abyssale ». Face à cette situation, il fallait trouver d’urgence la bagatelle somme de 100 milliards de dollars pour relancer en partie l’économie africaine dont les besoins de financement d’ici 2025 sont évalués à 285 milliards de dollars.

Présent à Paris dans le cadre du Sommet sur le financement des économies africaines tenu ce mardi 18 mai 2021, le Président de la République Faure GNASSINGBE a eu des entretiens avec plusieurs personnalités.

Page 1 sur 4