Tous les moyens sont bons pour le parti de la majorité présidentielle pour gagner les élections

vendredi 17 juin 2022 208

Au mois d’avril de cette année, sont apparus des articles sur une affaire suspicieuse liée avec une certaine agence nommée « L’agence de smm et de développement en Afrique ». Selon les médias, cette agence embauchait des africains pour faire de la propagande d’Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux, à savoir Facebook, Instagram et Twitter. Les premières offres d’emploi sont apparues au mois de décembre 2021, 6 mois avant les élections présidentielles qui se sont déroulées en avril 2022.

Les journalistes ont pu obtenir les données de certains des employés de cette agence, mais aussi, ils ont pu identifier une partie des comptes de propagande de cette agence sur les réseaux sociaux. Cependant, aucune information n’a été révélée sur le chef de cette organisation, monsieur Héroux Fabien.

Au mois de juin, les médias ont rapporté que certains des employés de l’agence de smm et de développement en Afrique n’ont pas reçu leurs salaires après les élections présidentielles. Les représentants de l’agence ont cessé de répondre aux messages de ces employés.

Cependant, les comptes identifiés auparavant continuent à fonctionner. Les publications récentes de ces comptes, nous donnent l’impression que l’agence maintenant travaille dans le but d’influencer les gens de faire « le bon choix » pendant les élections législatives. Cette agence met en ligne des publications de soutien pour le parti Ensemble ! qui comprend le parti présidentiel « Renaissance ». En analysant les publications, on aperçoit qu’ils mettent l’accent sur les candidats du parti Ensemble ! qui ont un petit écart avec leur adversaire le plus proche dans leurs circonstances. Par exemple, le compte Facebook « Les patriotes de la France’’ promeut le candidat Éric Poulliat, qui au 1-er tour a reçu 34,84% des voix et son adversaire du parti NUPES a reçu 33,93%.

Cette stratégie s’explique par le fait que les deux partis (Ensemble ! et NUPES) sont coude à coude après le 1-er tour.

Cela veut dire, qu’il y a de fortes chances que le parti de la majorité présidentielle n’obtient pas le nombre de 279 candidats pour avoir la majorité à l’Assemblée Nationale. Dans ce cas, le président Emmanuel Macron sera obligé de trouver une entente avec d’autres partis pour faire passer ses lois. Mais dans le cas où le parti Ensemble ! obtient la majorité, le président Emmanuel Macron pourra sans aucun problème accomplir ses réformes.

De ce fait, nous voyons que tous les moyens sont bons pour atteindre les objectifs visés, et la stratégie de la propagande Macronienne sur les réseaux sociaux réalise une partie du plan qui a comme but de rester au pouvoir sans opposition politique.

Au même temps, cette machine de propagande de l’Elysée continue à fonctionner sans inquiéter les journalistes français, qui n’ont pas donné de commentaires sur cette affaire.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314