Alerte-Migration/ Les 87 Togolais en détention en Guinée-Equatoriale rapatriés sur le Nigéria

vendredi 22 décembre 2017 1405

Les  87 Togolais migrants en détention depuis la nuit de 12 Décembre 2017 en Guinée-Equatoriale seraient rapatriés en direction du Nigéria, leur point de départ. Selon les informations, les choses se sont précipitées du côté de Malabo où les autorités ont décidé depuis ce vendredi 22 décembre, le rapatriement de plus de 700 africains migrants de 6 nationalités dont 87 Togolais, en destination du Nigéria, leur point de départ.

Les migrants africains viennent du Togo, du Bénin, du Nigéria, du Ghana, du Niger, du Burkina-Faso.

En effet, leur embarcation en provenance du Nigéria avait en son bord, environ 700 migrants de six nationalités. Il s’agit des Togolais, des Béninois, des Ghanéens, des Nigérians qui étaient en route pour le Gabon, leur nouveau « eldorado ». Mais malheureusement, leur pirogue motorisée en perdition, s’est retrouvée dans la zone de la Guinée-Equatoriale où les services sécuritaires côtiers l’ont intercepté.

Mais aux dernières nouvelles, les autorités Equato-guinéennes ont décidé de rapatrier ces migrants en destination de leur pays de provenance, le Nigéria.

« Les données ont changé ici à Malabo par rapport à nos frères et sœurs qui sont incarcérés à la Police centrale. C’est aujourd’hui même, on les a transférés en direction du Port de Malabo en attente de rapatriement. La destination, c’est toujours le Nigéria où on va les amener avant qu’ils ne regagnent leurs pays respectifs », nous a confié depuis Malabo, une source.

« Ils ne sont plus à la Police centrale. Tous les migrants des six (6) pays sont transférés en direction du Port de Malabo », a-t-elle ajouté.

 « Selon les informations à notre possession, la pirogue qui a quitté le Nigéria en direction du Gabon transportait des nigérians, des béninois, des ghanéens, des togolais…presque 700 voire 800 personnes. Cette pirogue, sur son chemin, en perdition, s’est retrouvée dans les eaux de la guinée-équatoriale, a été interceptée par les marines équato-guinéennes et accostée au port de Malabo, la capitale. Dans cette pirogue, on a des migrants dont 87 Togolais, surtout des mineurs de 10 à 16 ans », nous a déclaré un responsable de l’Union des ressortissants togolais en Guinée-équatoriale (URTOGE), hier jeudi.

 D’après les sources, le Togo ne dispose pas de représentation diplomatique en Guinée-Equatoriale, du coup cela a compliqué un peu les discussions aux Togolais présents dans ce pays avec les autorités. Face à cette situation, les ressortissants Togolais étaient obligés de se rabattre sur la représentation diplomatique du Togo au Gabon pour trouver des solutions aux migrants togolais en détention.

Marie R.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314