Le Togo, terre de dialogues a encore accueilli le mardi 06 septembre 2022, la réunion du Groupe de Soutien à la Transition du Mali (GST-Mali). Cette rencontre a consisté à poser les bases de l'accompagnement des partenaires, des Nations Unies et de l'Union Africaine au Mali dans son processus de transition.

La troisième réunion du Groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali (GST-Mali) est ouverte à Lomé le 06 septembre 2022. En prélude à cette rencontre, le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a reçu le lundi soir, la délégation malienne conduite par le Ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop.

Trois (03) femmes parmi les 49 militaires ivoiriens arrêtés le 10 juillet dernier au Mali sont libérées et ont regagné la terre natale depuis samedi 03 septembre 2022. C’est l’annonce faite par le Ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, Prof. Robert Dussey, le samedi dernier, au cours d’une conférence de presse tenue à Lomé, en présence du Ministre Directeur de Cabinet de la présidence de la Côte d’Ivoire, Fidèle Sarassoro, du Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali, Ouattara Abdoulaye Diop.

Le Chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé s’est résolument engagé pour la paix en Afrique de l’Ouest et dans le Sahel. En témoigne les sujets discutés ce vendredi 11 août 2022 par le Président togolais avec Amina Mohammed, vice-secrétaire générale des Nations unies, et Mahamat Saleh Annadif, représentant spécial chargé du bureau de l’ONU pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel, reçus en audience, au Palais de la Présidence à Lomé.

Le Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé s’est engagé pour la sauvegarde de la paix sociale dans les pays où la stabilité sociopolitique est menacée.

Une affaire d’arrestation de 49 militaires ivoiriens au Mali et actuellement détenus par les autorités de ce pays fait monter l’adrénaline entre Bamako et Abidjan polluant ainsi les relations diplomatiques entre les deux pays. Pour résoudre cette affaire qui continue par monter la tension entre les autorités des deux pays, le Colonel Assimi Goïta, président de la transition au Mali a sollicité lundi déjà, la médiation du président togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, qui l’a acceptée, par le biais du Chef de la diplomatie togolaise, Prof. Robert Dussey, ministre en charge des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Togolais de l’extérieur.

Page 1 sur 6