Togo : 13 Etats d’Afrique de l’Ouest à Lomé pour faire le point sur les projets financés par le FED

mardi 12 novembre 2019 1147
Photo de famille des participants à l'ouverture de la Deuxième  rencontre des Cellules d'Appui aux Ordonnateurs Régionaux (CEDEAO,UEMOA et nationaux du FED) Photo de famille des participants à l'ouverture de la Deuxième rencontre des Cellules d'Appui aux Ordonnateurs Régionaux (CEDEAO,UEMOA et nationaux du FED)

13 Etats de l’Afrique de l’Ouest sont à Lomé, la capitale togolaise, depuis lundi 11 novembre 2019, dans le cadre de la deuxième rencontre des Cellules d’Appui aux Ordonnateurs Régionaux de la CEDEAO, de l’UEMOA et nationaux du FED. Financée par le Programme d’Appui au Renforcement des Capacités de l’UEMOA et de la CEDEAO (PARCI), cette rencontre de Lomé, qui se déroule du 11 au 12 novembre, va permettra aux participants de faire le point sur les projets financés par le Fond européen de développement (FED) et de s’informer sur les nouveaux instruments financiers de la coopération avec l’Union européenne.

Après Ouagadougou les 8 et 9 mai 2018, Lomé, la capitale togolaise, abrite une rencontre de concertation régionale entre les Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA (Ordonnateurs Régionaux du FED) et les Etats de l’Afrique de l’Ouest (Ordonnateurs Nationaux du FED) sur la Coopération avec l’UE.

Placée sous le thème « optimiser la mise en œuvre de la Coopération Union européenne-Afrique de l’Ouest à travers les PIR 10ème et 11ème FED », cette rencontre de deux jours va permettre aux participants d’échanger sur la mise en œuvre des projets/programmes du Programme Indicatif Régional (PIR) des 10ème et 11ème Fonds Européens de Développement (FED).

Selon Assoukou Raymond Krikpeu, Représentant Résident de la commission de l’UEMOA au Togo, les échanges porteront aussi sur le portefeuille des projets prioritaires en matière d’infrastructures dans les domaines des transports, de l’énergie et de l’économie numérique en Afrique de l’Ouest en cours d’identification dans la perspective du Plan d’Investissement Extérieur de l’Union européenne ainsi que sur les négociations Post-Cotonou et les nouveaux instruments financiers de l’Union européenne.

« Nous sommes également dans un contexte marqués par de nouveaux défis qui n’existaient pas antérieurement. Il s’agit des défis liés aux changements climatiques. Il s’agit également du déficit du défi sécuritaire auquel notre région est malheureusement confrontée. Donc sur cet ensemble de sujets, des acteurs régionaux et des acteurs nationaux de la Coopération avec l’UE ont besoin d’échanger et de croiser leurs analyses afin de rendre cohérentes leurs propositions ou leurs approches de la Coopération avec l’Union européenne, et afin de rendre également plus efficace, la mise en œuvre des Programmes qui sont actuellement en cours », a-t-il fait savoir.

En ouvrant la rencontre, Essohanam Edjeou, Directeur de cabinet du ministère de planification du développement et de la coopération, a formulé le vœu à ce que « la présente rencontre atteigne ses résultats ».

A Lomé, les participants devront faire des recommandations constructives pour la préparation du prochain COS prévu pour se tenir au cours du premier trimestre 2020. Les suggestions qui sortiront de la rencontre de Lomé vont inspirer les Ordonnateurs du FED de l’Afrique de l’Ouest à gérer plus efficacement sa Coopération avec l’Union européenne.

Les 13 pays de l’Afrique de l’Ouest qui prennent part à la rencontre de Lomé sont entre autres, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mali, la Mauritanie, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo avec la participation des commissions de l’UEMOA et de la CEDEAO.

Ayi.A


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314