Un homme meurt en plein ébat sexuel dans une auberge à Dapaong, dans la région des Savanes, dans l’après-midi du mercredi 11 janvier 2023, selon le confrère laabali.com.

Votre site atlanticinfos.com a publié un article le vendredi 12 Juin 2020 intitulé « Togo/Dossier : Un homme revient à la maison 4 mois après son enterrement ». Cet article est relatif aux informations qui ont fait le tour du monde sur le retour d’un homme, enterré le 07 Février 2020 à Glidji, dans la préfecture des Lacs, qui « est ressuscité » et revenu dans sa maison à Tokoin-Dogbéavou, à Lomé, le 07 Juin 2020. Nous avons promis à nos lecteurs que nous allons suivre de près le déroulement de ce film réalité ou fiction pour vous situer sur là où se trouve la vérité. Depuis le samedi 13 Juin 2020, le pseudo revenant  fabriqué de toute pièce par la veuve du défunt Augustin KPADENOU, la prêtresse Mamissi et autres sont dans les mailles de la police. Ils ont été mis aux arrêts par la police.

Mythe ou réalité ? Selon les informations qui enflamment la toile depuis le jeudi 11 Juin 2020, et font la UNE des médias, un homme, enterré le 07 Février 2020 à Glidji, dans la préfecture des Lacs, « est ressuscité » et revenu dans sa maison à Tokoin-Dogbéavou, à Lomé, le 07 Juin 2020. Soit 4 mois jour pour jour, après son enterrement. Ce vendredi 12 Juin 2020, une équipe du site d’information s’est rendue au domicile du défunt, pour vérifier cette information considérée par d’aucuns comme « un mystère » et par d’autres comme « de la plaisanterie » ou encore de « pure mensonge ».

Les populations d’Amakpapé, sur la Nationale N° 1 dans la préfecture de Haho ont assisté à une scène horrible ce vendredi nuit. Selon les informations, un bagarre entre 2 frères, a tourné au vinaigre.