La délégation du Mouvement des femmes UNIR (MFU) conduite par la Déléguée nationale l’Honorable Raymonde Kayi LAWSON poursuit son périple à l’intérieur du pays pour l’exécution de son programme d’assistance aux couches vulnérables. Un programme qui s’inscrit dans la droite ligne de la mise œuvre de la politique sociale au cœur de l’agenda du Chef de l’Etat Faure Essozimna GNASSINGBE. Après Tôgodo et Afiyèyè le vendredi 26 novembre dans la région des Plateaux, Mme LAWSON  a mis le cap le samedi 27 novembre 2021 sur la région des Savanes. Là, elle a fait parler son cœur aux enfants orphelins et aux enfants en situation de handicap de cette région.

Les Journées Portes Ouvertes (JPO) de la presse, initiées depuis sept (7) ans par le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) dans le but de rapprocher les médias des populations et leur permettre de cerner les contours de ce métier, auront lieu cette année du 2 au 5 décembre 2020. C'est en substance ce qu'a annoncé le jeudi 26 novembre 2020, le président en exercice du plus grand regroupement des patrons de presse au Togo, Arimiyao Tchagnao.

Malgré les efforts déployés par le gouvernement, la pandémie de coronavirus continue par se propager avec de tristes nouvelles. Le jeudi 30 avril 2020, elle a encore tué deux enfants, l’un de 13 mois et l’autre de 10 ans, à Dapaong, à environ 650 km, au nord du pays. Ce qui porte à 9, le nombre total du décès liés au COVID-19 au Togo.

Le jeudi 24 janvier 2019, la ville de Dapaong était sous une vive tension. Il y a eu des affrontements entre les forces de l’ordre et les conducteurs de taxi-moto qui ont accusé les corps habillés d’être à l’origine la veille, du décès d’un jeune conducteur de taxi-moto. Régissant sur une radio de la place, le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Brigade, Damehame Yark a nié les faits rapportés par les populations et internautes. Selon le Général Yark, le jeune en question a fait un accident de circulation et non poursuivi par les forces de l’ordre.

Le ministère en charge de la jeunesse organise gratuitement, comme il est de coutume depuis quelques années, des concerts de fin d’année dédié à la jeunesse. C’est la ville de Dapaong qui a ouvert le bal de cette célébration axée cette année sur le thème « 2019, année citoyenne ». C’était le 31 décembre dernier sur l’esplanade de la préfecture de Tône. Après Dapaong, Kara a accueilli le spectacle le 2 janvier.

Le Ministère du Développement à la base, de l’artisanat et de l’emploi des jeunes a respecté la tradition des concerts gratuits offerts aux populations togolaises, notamment les jeunes de toutes les régions à l’orée de chaque nouvelle année. C’est la ville de Dapaong, dans la région des Savanes, à plus de 650 km de Lomé, que le top départ a été donné le lundi 31 décembre 2018 avec plus d’une dizaine d’artistes confirmés et en herbe, autour du concept « 2019, année de citoyenneté ».