Jadis épargné des actes de vols, violences et autres formes d’insécurité du fait des mesures sécuritaires avec des patrouilles des Forces de l’ordre et de sécurité permanemment, Tokoin Elavagnon connu plus sous le nom quartier Lycée de Tokoin dans la commune Golfe 3 est devenu depuis quelques années, un quartier « hors la loi » où les bandits donnent de l’insomnie aux habitants : vols répétitifs, actes de violences, voie de faite, bref l’insécurité sous toutes ces formes.

Les habitants du quartier Lycée de Tokoin (Tokoin Elavagnon), non loin du camp RIT à Lomé, ont vécu une scène horrible et inimaginable le samedi 06 novembre 2021, entre 20h 30 et 21 heures. Selon plusieurs sources, une fille, batteuse de pavé, a poignardé à mort son partenaire qui a voulu la sodomiser alors qu’elle autre s’est catégoriquement opposée à cette pratique.