Ce lundi 04 Février 2019, un agent à la poste de péage de Vodougbé à Aného dans la préfecture des Lacs, a refusé de prendre un billet de cinq cent (500) FCFA d’un usager de la RN°2 pour la simple raison que le billet est « entaché d’encre ».