Togo : Une lycéenne kidnappée à Djagblé et retrouvée violée à Ségbé dans un état traumatisant

dimanche 16 octobre 2022 4443
Commissariat de Djagblé (photo), dont les agents ont réussi à mettre la main sur les kidnappeurs à Ségbé Commissariat de Djagblé (photo), dont les agents ont réussi à mettre la main sur les kidnappeurs à Ségbé

Enlevée dans la nuit du mardi 12 octobre 2022 aux environs de 21 heures, à Djagblé, commune Zio 1, par trois (3) personnes, une lycéenne d’environ 17 ans, en classe de terminale, a été retrouvée, le jeudi 14 octobre, aux environs de 23 h, à Ségbé, dans la commune Golfe7. Selon les informations reçues, cette dernière a été « violée » par ces ravisseurs dont deux d’entre eux sont actuellement dans les mailles de la Police.

Sortie dans la nuit du mardi 12 octobre 2022 aux environs de 21h pour faire un achat, M…a été kidnappée par trois (3) hommes à bord de motos, à Dagblé.

Ne rentrant pas à la maison, a-t-on appris, sa famille prise de peur, est allée à sa recherche toute cette nuit sans une suite favorable. Le lendemain, les parents de la fille ont alerté le commissariat de la localité de sa disparition.

Le tour des commissariats, gendarmeries, les centres de santé voire les morgues n’a pas permis aux parents de la fille d’avoir ses traces, ni ses nouvelles.

Heureusement, la fille détenait sur elle, le téléphone portable de sa maman avec lequel cette dernière fait le transfert de crédit.

Grâce à des appels incessants sur ce téléphone, les ravisseurs ont commencé par décrocher. Sauf que, ils tournaient en bourrique les parents et les policiers avec des faux rendez-vous. « Premièrement, ils ont donné rendez-vous aux parents au niveau du pont à Kégué de venir récupérer leur enfant. Arrivés sur le lieu, les parents ont appelé, mais ils les ont dits de venir plutôt au niveau des douanes d’Adjidogome. Le 3ème rendez-vous qu’ils ont donné, c’était à Ségbé. C’est là-bas, aux environs de 23h, qu’ils ont été arrêtés par la Police. Deux des ravisseurs avec la fille », révélé une source.  

« La fille est violée. Actuellement, elle est traumatisée. On l’a amené à l’hôpital pour des soins et analyses », a fait savoir notre source.

Aux dernières nouvelles, le 3ème ravisseur en cabale, est actuellement, activement recherché par la Police.

A en croire la même source, cette pratique est une devenue monnaie courante depuis un temps au Togo et plusieurs filles ont été victimes.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314