Togo/ Braquage jeudi nuit à Kégué : L’un des malfrats arrêté par une patrouille des militaires déféré à la prison civile de Lomé

dimanche 21 juillet 2019 3873
Un véhicule des militares (photo archives) Un véhicule des militares (photo archives)

Selon les informations, un jeune a été braqué par trois (03) malfrats avec de couteaux. Ils ont réussi à déposséder le jeune de son sac contenant de l’argent et de trois (03) portables androïde. Aux dernières nouvelles, le porteur de couteau qui a tenté d’étrangler le jeune a été arrêté dans la même nuit de ce jeudi 18 juillet 2019 par une patrouille des militaires et déféré depuis le vendredi dernier à la prison civile de Lomé.

Un jeune a été braqué le jeudi 18 juillet aux environs de 21 heures à Kégué, peu après le contournement, en allant à Kégué Zogbédji. Les braqueurs, au nombre de trois (03), ont à l’aide de couteau, tenté d’étrangler le jeune avant de le déposséder de son sac contenant une somme de 200.000FCFA et de trois (03) portables androide.

Aux dernières nouvelles, Gnavo, un repris de justice, l’un des malfrats, qui avait le couteau en main pour étrangler le jeune a été arrêté par une patrouille des militaires, dans la nuit du jeudi 18 juillet. Selon les mêmes informations, son grand frère, Midodji qui est parti avec le sac contenant l’argent et les portables a fuit de même que le troisième bandit. Actuellement, ils sont activement recherchés par les forces de sécurité et de l’ordre.

« Le malfrat arrêté par les militaires a été déféré le vendredi à la prison civile de Lomé. Il avait d’autres antécédents et il avait en sa possession, beaucoup de sachets contenant de cannabis. C’est un repris de justice. Il est sorti, cela ne fait même pas encore six (06) mois. Le fait qu’il a tenté aussi d’assassiner le jeune a aggravé son cas », a fait savoir une source.

« C’est un groupe de bandits qui est connu de tous dans notre quartier à Kégué », a-t-elle précisé.

Selon d’autres sources, en dehors de la patrouille de militaires qui a interpellé le malfrat, plusieurs autres équipes de GIPN et de l’USIG étaient arrivées sur le terrain, mais malheureusement, les deux autres bandits ont déjà pris la clé des champs.

« C’est grâce à un certain Blaise que le jeune a eu la vie sauve, sinon les malfrats ont voulu lui faire du mal. Ce qui est inquiétant, celui qui l’a agressé avec le couteau, il est revenu de la prison ça n’a pas duré selon la foule. Les trois (03) sont dans le quartier donc on les connait tous », a témoigné un riverain.

A en croire des sources, ces malfrats ont plusieurs bases connues par des riverains et ils opèrent en toute tranquillité dans la zone et ses environs pour semer la psychose au sein de la population.

Nous y reviendrons !

La rédaction


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_newslinen/html/com_k2/templates/default/item.php on line 314