Une délégation gouvernementale a sillonné les établissements scolaires cette rentrée scolaire pour constater l’effectivité du démarrage des cours. Dans la région maritime, Kodjo Adedze, Ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale qui était sur le terrain avec une délégation d’officiels.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 1er septembre 2022, le Mouvement Martin Luther King, la voix des sans voix a plaidé pour la libération des enseignants et élèves qui croupissent dans les prisons civiles du Togo depuis quelques mois déjà. En intégralité, le communiqué du MMLK du Pasteur Edoh Komi,…

Des enseignants grévistes, membres du Syndicat des enseignants au Togo (SET) ont connu des moissons diverses après des grèves répétitives observées. Par quatre différents arrêtés signés le lundi 25 avril 2022, le Ministre de la Fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara, sur avis et recommandations d’un conseil de discipline, a licencié 26 enseignants, rétablit 26 et révoqué 86 autres.

Par communiqué en date du lundi 25 avril 2022, le Ministre de la Fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara a informé le public de l’ouverture d’un concours de recrutement d’enseignants fonctionnaires régionaux, à l’intention des Togolais des deux sexes désireux de faire carrière dans l’enseignement.

L’éducation est un droit essentiel, qui permet à chacun de recevoir une instruction et de s’épanouir dans sa vie sociale. Ce droit est vital pour le développement économique, social et culturel de tous les pays. Au Togo, l’école est obligatoire pour les enfants des deux sexes jusqu’à l’âge de 15 ans (Art 35 de la constitution togolaise). Grace aux multiples réformes et investissements engagées par le gouvernement, la scolarisation des enfants est en nette progression au cours de ces dernières années. Le Togo est aujourd’hui l’un des pays les plus scolarisés de la sous-région. Ainsi, que ce soit au niveau de l’achèvement ou de la scolarisation dans l’enseignement de base, notre pays figure parmi les meilleurs de la zone UEMOA. Ces résultats encourageants s’expliquent par les multiples initiatives engagées par l’exécutif togolais notamment la gratuité des frais de scolarité préscolaire et primaire, l’assurance maladie pour tous les élèves du préscolaire jusqu’au secondaire, les cantines scolaires instaurées dans les milieux pauvres du pays, ou l’exemption de frais d’inscription aux différents examens décidée par le président Faure GNASSINGBE pour l’année scolaire 2021-2022.

Les sanctions commencent par tomber après les grèves des 24 et 25 mars et des 29, 30 et 31 mars 2022 du Syndicat des enseignants au Togo (SET), comme annoncé par le Ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Prof. Dodzi Komla Kokoroko et son collègue de la Fonction publique, du travail et du dialogue social, Gilbert Bawara. Ce dernier notamment, à travers un arrêté signé ce mercredi 30 mars 2022, a acté l’exclusion de 137 enseignants du cadre des fonctionnaires de l’enseignement.

Page 1 sur 4