La 5ème revue de l’année 2019 de l’UEMOA a révélé que l’état de mise en œuvre des réformes au Togo s’est sensiblement amélioré avec un taux d’application de l’ensemble des réformes se situant à 71 % d’application sur l’ensemble des réformes au titre de l’année 2019 contre 64 % l’an dernier soit une progression de 7 points de pourcentage. Malgré cette progression, le gouvernement s’est engagé à faire mieux.

L’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (UEMOA) a rendu publique sa revue 2019 sur le Togo pour le compte du volet des réformes politiques, programmes et projets communautaires. Un rapport qui classe le Togo parmi les pays les plus réformateurs de l’espace communautaire, dans les domaines de la gouvernance économique, de la convergence, du marché commun et de la politique sectorielle.

Depuis le 29 novembre 2019, le Togo connait ses résultats sur la 5ème Revue annuelle de l’UEMOA. Selon les conclusions de ce document, la réforme phare mise en œuvre par le pays, qui est au cœur de la gestion des finances publiques, est afférente à la gestion axée sur les résultats, notamment l’implémentation du budget programme qui est bien amorcée au Togo.

La 5ème Revue annuelle de l’UEMOA a livré ses résultats à la fin du mois de novembre 2019. Le pays a enregistré une nouvelle performance dans la mise en œuvre des cent (113) réformes communautaires examinées dans les 3 domaines suivants : gouvernance économique et convergence, marché commun, politique sectorielle. Au titre des réformes sectorielles, quarante-neuf (49) textes ont été évalués avec un taux de mise en œuvre qui passe de 73 % en 2018 à 77 % en 2019 soit une amélioration de 4 points de pourcentage. Ainsi, vingt-six textes ont été appliqués à 100 %.

« Les conclusions qui y sont contenues sont importantes pour le Togo d’abord et pour l’Union ». Cette déclaration émane du président de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest africaine (UEMOA), Abdallah Boureima. C’était à l’occasion de la présentation au Premier Ministre togolais, le 29 novembre dernier, des résultats de la 5ème Revue annuelle de l’UEMOA sur le Togo. Selon les conclusions de cette Revue, le Togo a enregistré des avancées significatives en matière de réformes économiques contrairement à l’année dernière. Le Togo a fait un bond de 7 points.

Les bonnes nouvelles se succèdent pour le Togo. Après avoir gagné 40 places dans le rapport Doing Business 2020, devenant ainsi le 3ème pays le plus réformateur au monde, le Togo vient de nouveau enregistrer un bon score dans la 5ème Revue annuelle de l’UEMOA. Sur l’ensemble de ces 113 textes, le Togo a enregistré une performance de 7 points par rapport à 2018, passant d’un taux de transposition et d’application des textes de 64% à 71%.

Page 4 sur 4