Le Directeur Général de l’Agence Education-Développement (AED) communique : Les IFAD (Instituts de Formation en Alternance pour le Développement) recrutent des apprenants dans le cadre de la rentrée 2022-2023 pour préparer un Bac Pro (Baccalauréat Professionnel) au bout de trois (03) ans ou un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) au bout de deux (02) ans, dans le métier de leur choix.

L’Agence éducation-développement (AED) a lancé le lundi 13 juin 2022, un nouveau recrutement d’apprenants dans les trois (3) Instituts de formation en alternance pour le développement (IFAD) au Togo pour la rentrée académique 2022-2023. C’était au cours de rencontre avec la presse dans l’enceinte de l’IFAD Bâtiment à Lomé, où Les responsables de l’Agence éducation-développement (AED) et des trois Instituts de Formation en alternance pour le développement (IFAD) ont présenté des atouts et avantages des différentes formations qui se font dans les différentes filières.

Une chose est de se faire former, une autre est de trouver un emploi digne issu de cette formation. L’adéquation entre « formation » et « besoins du marché du travail » est un enjeu majeur du 21ème siècle. Au Togo, des dizaines de milliers de jeunes arrivent sur le marché chaque année. Bien qu’étant compétents et prêts à travailler, la plupart d’entre eux chôment ou peinent à joindre les deux bouts. Ce constat pénible à amener les dirigeants à multiplier les opportunités d’entrepreneuriat et à créer des Ifad spécialisés.

Le Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC) a été initié en 2016 pour améliorer l'accès des citoyens aux services de base, à travers la mise en place des infrastructures socio collectives. Il accroît le nombre de marchés modernes sur le territoire, les chances d’autonomisation des femmes avec.

La population de Elavagnon dans la préfecture de l’Est-Mono pourrait désormais trouver un interlocuteur à qui s’adresser en matière de paix et du développement dans leur localité. Le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) dont la vocation est de contribuer au développement du Togo, de concert avec le Conseil national de la jeunesse (CNJ), a posé sa valise de son projet « Agir pour Bâtir la Cité » (ABC), le samedi 21 octobre 2017 à Elavagnon dans la préfecture de l’Est-Mono. C’est à travers une séance de sensibilisation et d’échange autour du thème « culture de la paix ; entrepreneuriat rural et autonomisation des jeunes : défis et opportunités », en présence du préfet de la localité, Bitinéwé Kouma, des responsables du CJD et du CNJ, des autorités traditionnelles et administratives, des populations et autres invités, que le projet a été dévoilé, marquant le début d’une grande tournée nationale, à l’initiative des deux mouvements des jeunes.